Ligue 1 : Il y a deux ans, Emiliano Sala disparaissait

Ligue 1 : Il y a deux ans, Emiliano Sala disparaissait©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le jeudi 21 janvier 2021 à 15h25

En ce 21 janvier, le football français multiplie les hommages à Emiliano Sala. Il y a exactement deux ans, l'attaquant argentin du FC Nantes disparaissait dans un crash aérien.



Ce 21 janvier, c'est un bien triste anniversaire qui est commémoré par le football français. Il y a exactement deux ans, la Ligue 1 et plus particulièrement le FC Nantes étaient endeuillés par la disparition d'Emiliano Sala. En partance pour Cardiff où il s'était engagé durant le mercato hivernal, l'attaquant argentin périssait dans le crash de l'avion qui devait l'emmener au Pays de Galles. Deux ans après, sa mémoire est toujours honorée. Le FC Nantes comme les autres clubs français où il a évolué lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. De nombreux supporters ont aussi évoqué les souvenirs qu'ils ont gardés du joueur qui a évolué en National, en Ligue 2 mais surtout en Ligue 1 alors que Cardiff City se prépare à financer un stade dans le village d'où vient Emi.




Si le recueillement se poursuit plus de deux ans après ce tragique accident survenu dans la Manche, c'est aussi le cas de la bataille devant les tribunaux. Si l'enquête a déjà fait la lumière sur certaines normes qui n'avaient pas été respectées (défaut de licence du pilote, mauvaises conditions météorologiques,...) l'instruction judiciaire n'est pas totalement terminée. La justice cherche à découvrir le rôle de certains intermédiaires dans ce transfert, notamment celui de l'agent écossais Willie MacKay. Mais aussi dans la logistique du vol. Dans ce dernier volet de l'affaire, un procès est prévu à l'automne. David Henderson, le pilote qui était prévu aux commandes du Piper PA-46 Malibu qui transportait le footballeur, pourrait être tenu responsable. D'un point de vue sportif, un bras de fer est toujours en cours entre Cardiff City et Nantes au sujet du paiement du transfert. Si la FIFA avait ordonné le paiement d'un tiers des 17 millions dépensés par les Bluebirds, ces derniers ont depuis porté l'affaire devant le TAS où une audition devrait prochainement avoir lieu. Si le feuilleton Sala n'est pas encore terminé, l'émotion vive qui entoure sa disparition n'est pas prête de s'éteindre non plus non plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.