JO d'hiver 2018 : quand un journaliste de France 2 craque à l'antenne

JO d'hiver 2018 : quand un journaliste de France 2 craque à l'antenne©Capture France 2

Source franceinfo, publié le samedi 17 février 2018 à 16h46

Alors qu'il ne pensait pas être en direct, Alexandre Boyon a poussé un long cri, provoquant des rires sur le plateau.



"Ce sont les aléas du direct." Juste avant de commenter la mass start 12,5 km de biathlon aux Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud), Alexandre Boyon, journaliste de France 2, a lâché un cri à l'antenne, samedi 17 février.

Problème : il ignorait qu'il était à l'antenne.

"Vous êtes en direct mon cher Alexandre, craquage intégral", rigole son collègue en plateau, Matthieu Lartot. "Alors il paraît qu'on est en direct", s'est repris Alexandre Boyon. La scène a fait sourire les internautes. "Reste maintenant à travailler la Corée-graphie", a plaisanté l'intéressé sur son compte Twitter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
34 commentaires - JO d'hiver 2018 : quand un journaliste de France 2 craque à l'antenne
  • BOYON il faut le foutre dehors il a déjà une voix de MMMM et en plus en plus il est nul dans ces commentaires.

  • Candeloro qui parle de la Corée "le pays au soleil levant" ! Il a besoin de repasser le bac, celui-là !

  • marrant.

  • Et quand un journaliste dit qu'un journaliste craque parce qu'il pousse un cri, il serait nécessaire que lui-même se fasse soigner....

  • C'était excellent ! J'ai bien aimé. Pour une fois qu'on peut rire ou sourire en regardant la télé !