Les réactions après la 6eme étape

Les réactions après la 6eme étape©Media365

Clément Pédron, Media365, publié le jeudi 01 juillet 2021 à 19h15

Après 2008 et 2011, Mark Cavendish s'est une nouvelle fois imposé à Châteauroux lors de la 6eme étape du Tour de France. L'Anglais porte à 32 son nombre de victoires d'étape sur la Grande Boucle. Retrouvez la réaction du sprinteur de l'équipe Deceuninck-Quick Step et bien d'autres...

Mark Cavendish (GBR/Deceuninck-Quick Step) - Vainqueur et maillot vert

« C'est génial de gagner ici. J'ai l'impression que le tracé change ici malgré tout. Je ne me souviens plus trop à chaque fois que je viens, mais l'essentiel est de gagner. J'ai vu que ça redescendait à un moment avant le sprint, je ne m'attendais pas à ça (rires). C'est très spécial de remporter une nouvelle étape ici. On a essayé de parler avec l'équipe pour voir ce qu'on pouvait faire mais il fallait faire attention aux autres équipes de sprinteurs. Ça a été compliqué de prendre des décisions, il y a eu des chutes, il faut faire attention. La Groupama-FDJ était bien en place à l'avant de la course donc il a fallu être malin pour se placer. On n'a pas trop compris avec l'échappée au tout début de l'étape, les autres équipes doivent aussi faire le boulot. J'ai vu que Michael Matthews était là pour le sprint, j'ai essayé de prendre une petite seconde d'avance sur lui mais il y avait du beau monde à mes côtés également. J'ai la chance d'avoir des coéquipiers très motivés, Julian Alaphilippe m'a remonté au dernier moment. Je ne pensais pas gagner une nouvelle étape sur le Tour. »

Nacer Bouhanni (FRA/Cofidis) - 3eme

« Encore une fois sur le podium, c'est comme ça, c'est dommage. La chute à deux bornes de l'arrivée me gêne, j'ai dû faire un effort pour remonter. Clément Russo a remonté Dan McLay qui m'a bien replacé mais c'était très tendu dans le final. Il y avait vent de dos, celui qui lançait le sprint avait un avantage. Je reviens sur la fin mais c'est trop tard. C'est le troisième sprint du Tour de France, trois fois sur le podium. C'est bien, mais j'espère en gagner une. »

Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) - 4eme

« Il faut de la réussite dans le vélo. Mais là, avec Jacopo Guarnieri, on s'accroche dans le virage, un mec se resserre dans le virage, je le tape et il tombe. On arrive à remonter après. Ce n'est pas mauvais le fait d'être seul mais il y avait moyen de mieux faire. Je me sentais rapide... »

Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) - 25eme et maillot blanc

« C'était très rapide comme étape et dès le début il y a eu une grosse chasse pour l'échappée. Ça a vraiment beaucoup roulé, ça n'a pas été aussi facile que prévu. Je me sentais bien après la victoire d'hier, j'étais en confiance, là je savoure. Cette année, c'est plus facile car mes coéquipiers se soucient de moi, je ne gaspille pas mon énergie grâce à eux. »

Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) - 34eme et maillot jaune

« Ce n'était pas trop difficile aujourd'hui mais malgré tout, j'ai trouvé le début de l'étape un peu dur. On savait que normalement ça irait au sprint. Il faudra faire attention à demain, ça sera long, ça va être compliqué de conserver ce maillot. Tadej Pogacar va très bien, peut-être qu'il ne veut pas le maillot jaune maintenant (rires). Je me sentais très bien vers le sprint mais j'ai vu que Philipsen avait perdu ma roue. Normalement, Tim Merlier devait faire le sprint mais je n'ai pas trop compris ce qu'il se passait. Mark Cavendish est incroyable, il ne devait pas être sur le Tour et là, il gagne deux étapes. C'est franchement beau. »

Greg Van Avermaet (BEL/AG2R-Citroën) - 56eme et Combatif du jour

« J'ai un peu pensé que je pouvais aller au bout, ça s'est joué à pas grand chose. On a fait un bon début d'échappée avec du bon monde mais ça s'est vite terminé, certains n'ont pas fait les efforts. On avait décidé avec l'équipe que je pouvais m'échapper, on voulait partir à 2 mais nous étions 8... Kasper Asgreen et Jonas Rickaert (AFC) n'ont pas roulé donc c'est compliqué pour aller au bout. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.