Liège-Bastogne-Liège - Evenepoel : "Si je ne gagne pas, je ne paniquerai pas"

Liège-Bastogne-Liège - Evenepoel : "Si je ne gagne pas, je ne paniquerai pas"©panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le dimanche 24 avril 2022 à 08h40

Avant Liège-Bastogne-Liège qui se déroule ce dimanche, Remco Evenepoel, pensionnaire de l'équipe Quick Step-Alpha Vinyl, s'est exprimé sur le sujet.



Les classiques ardennaises se succèdent, comme de tradition. Après l'Amstel Gold Race, le dimanche 10 avril dernier, remportée par le Polonais Michal Kwiatkowski, pensionnaire de la formation Ineos Grenadiers, puis la Flèche wallonne, pas plus tard que ce mercredi, glanée par le Belge Dylan Teuns, membre de la formation Bahrain Victorious, place à Liège-Bastogne-Liège, ce dimanche. Tenant du titre, le Slovène Tadej Pogacar sera, cette année, le grand absent. Par conséquent, ça se bouscule derrière lui pour lui succéder. Et pourquoi pas un certain Remco Evenepoel, aujourd'hui âgé de seulement 22 ans et qui pourrait ainsi réussir à tirer son épingle du jeu. Toujours est-il que le principal intéressé prendra part à sa toute première édition de Liège-Bastogne-Liège. Une Doyenne des Classiques que le pensionnaire de la formation Quick Step-Alpha Vinyl aborde certainement le plus sereinement possible.

"On se comprend bien avec Julian"

Tout en ne manquant clairement pas d'ambition, à titre personnel, comme indiqué en conférence de presse et dans des propos rapportés par le site internet spécialisé Cyclism'actu : "Est-ce que je peux gagner dimanche ? C'est l'objectif, mais j'espère que ma carrière durera assez longtemps et que je reviendrai sur Liège-Bastogne-Liège. Si je ne gagne pas, je ne paniquerai pas" A ses côtés, on retrouvera ainsi également et notamment le double champion du monde en titre de cyclisme sur route, à savoir le Français Julian Alaphilippe, qui ne manque également pas d'ambitions sur cette course en particulier, cette année : "Cette équipe vise le meilleur résultat possible. Nous avons faim et nous allons continuer à nous battre. On se comprend bien avec Julian et nous savons jouer tactiquement. Nous avons beaucoup d'options et c'est un avantage. Je me sens bien en tout cas. J'espère que je pourrai être au rendez-vous. Ça ne peut pas être à cause de ma préparation. Je n'ai pas vraiment été malade non plus. C'est en aucun cas une excuse. Si des erreurs se produisent, je n'ai que moi à blâmer."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.