La France accueillera les Mondiaux 2027 !

La France accueillera les Mondiaux 2027 !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 22 septembre 2022 à 08h54

Vingt-sept ans après le sacre du Letton Roman Vainsteins à Plouay en 2000, les Championnats du monde de cyclisme vont de nouveau se dérouler en France. L'édition 2027 des Mondiaux aura lieu en Haute-Savoie, a annoncé l'UCI ce jeudi.



Les Mondiaux sont de retour en France ! Vingt-sept ans après l'édition de Plouay, remportée par l'étonnant Letton Roman Vainsteins aux dépens du Polonais Spruch et de l'Espagnol Oscar Freire - les Championnats du monde vont de nouveau se dérouler sur le sol français. L'édition 2027 (du 11 au 26 septembre 2027) aura en effet lieu en Haute-Savoie, a annoncé l'UCI ce jeudi en marge des Mondiaux de Wollongong (Australie) alors que la France constituait l'unique pays en lice avec les Pays-Bas pour héberger ces "Super Championnats du monde." Comme le veut la tradition, l'année précédant des Jeux Olympiques voit en effet les Mondiaux regrouper toutes les disciplines du cyclisme, VTT et piste compris (19 disciplines seront représentée au total en 2027). Un privilège qui reviendra donc à la France et à la Haute-Savoie, avec à n'en pas douter au programme pour les différentes courses en ligne sur route la terrible Côte de Domancy, qu'avait su dompter le légendaire Bernard Hinault comme personne 47 ans en arrière. L'année de son unique sacre de champion du monde dans sa carrière, en 1980, c'est en effet sur les terres de Sallanches et, plus précisément, dans cette montée tellement emblématique que c'est cette même côte que les organisateurs français (alors uniquement candidats) avaient choisi pour dévoiler officiellement leur projet le 5 février dernier que le "Blaireau" avait su faire la différence.

Caillot : "Apparaître au même niveau que l'Euro de foot"

Le tracé devrait d'ailleurs fortement s'inspirer de celui qui avait fait le bonheur d'Hinault. Après être passé à côté des Mondiaux 2020, David Lappartient, le président français de l'UCI, se félicite de ce succès. "C'est le savoir-faire et l'expertise qui ont été récompensés, dans un décor naturel exceptionnel. Il sera temps d'avoir un Championnat du monde où les spécialistes des grands tours et les grimpeurs auront une chance de devenir champion du monde." Le président de la FFC Michel Caillot, très optimiste mercredi encore sur les chances de la France de remporter cette "finale" face aux Pays-Bas et interrogé par l'AFP, est aux anges lui aussi. "C'est une très grande satisfaction pour le cyclisme français qui va amener tous les projecteurs sur notre sport. Mon ambition est qu'il apparaisse au même niveau qu'une Coupe du monde de rugby ou un Euro de foot". Il ne reste plus qu'à rêver qu'un Tricolore refasse le coup d'Hinault à Sallanches, 47 ans plus tôt. A noter que l'UCI a également annoncé jeudi que c'est bien Montréal qui hébergerait les Championnats du monde 2026.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.