NBA - Saison régulière : Atlanta et New York joueront les play-offs, Boston condamné au play-in

NBA - Saison régulière : Atlanta et New York joueront les play-offs, Boston condamné au play-in©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 13 mai 2021 à 08h08

Vainqueur de Washington, Atlanta s'est assuré un billet pour les play-offs NBA tout comme New York, qui bénéficie de la nouvelle contre-performance de Boston à Cleveland. Les Los Angeles Lakers, pour leur part, ont fêté leur bannière de champion avec un succès étriqué contre Houston.


Le match de la nuit : Fête réussie pour les Lakers

C'était une soirée particulière pour les Lakers. Tout d'abord, pour leur dernier match à domicile dans le cadre de la saison régulière, la franchise californienne a enfin installé la bannière représentant son titre de champion acquis la saison dernière à Orlando. De plus, pour affronter les Houston Rockets, Frank Vogel n'a pas aligné Anthony Davis et LeBron James, dont le retour de blessure se rapproche. Mais, malgré tout cela, les Lakers ont eu le dernier mot. Sous l'impulsion de Kelly Olynyk (24 points, 6 rebonds, 8 passes), les Texans ont démarré fort pour prendre très tôt sept longueurs d'avance mais un 14-0 a permis aux Californiens de repasser devant, se maintenant coûte-que-coûte en tête au tableau d'affichage jusqu'à la mi-temps, atteinte avec six longueurs d'avance. Mais les coéquipiers d'Andre Drummond (20 points, 10 rebonds) ont connu un temps faible dans les douze minutes ayant suivi la pause, les Rockets en profitant pour repasser devant. Un coup de semonce de la part de Hawks qui n'ont jamais lâché et, à 23 secondes du buzzer en conclusion d'un 9-0, les joueurs de Houston ont entraperçu la victoire au Staples Center, eux qui restaient sur six défaites de rang. Mais, trop maladroits, il ont permis à Kyle Kuzma (19 points, 10 rebonds, 7 passes) puis Talen Horton-Tucker (23 points, 10 passes) d'arracher une très courte victoire (124-122), leur troisième de suite... mais encore insuffisante pour espérer une place directe en play-offs.

Le MVP de la nuit : Young envoie Atlanta en play-offs

Cette place en play-offs, Trae Young l'a offerte à Atlanta ! Et heureusement que le meneur des Hawks (33 points, 8 rebonds, 9 passes) était là pour permettre à son équipe d'aller arracher une victoire qui n'avait rien d'évident. Pendant toute la première moitié de la rencontre, les joueurs de la franchise de Géorgie ont passé le plus clair de leur temps devant au tableau d'affichage, mis à part au milieu du premier quart-temps et au début du deuxième. Mais, à ne jamais prendre plus de huit longueurs d'avance, les Hawks n'ont pas su se mettre à l'abri et un 7-0 dans les dernières secondes menant à la mi-temps a alors permis aux Wizards de passer devant de trois points au moment de retrouver leur vestiaire. Emmenés par l'inévitable Russell Westbrook (34 points, 15 passes), les joueurs du District de Columbia ont déroulé leur jeu et pris jusqu'à treize points d'avance en fin de troisième quart-temps puis de nouveau au début du quatrième. C'est alors que Trae Young est sorti de sa boîte pour guider son équipe. Enchaînant les séries, les Hawks ont progressivement réduit l'écart pour revenir à un point avec un peu moins de quatre minutes à jouer. Ne laissant pas les Wizards reprendre de l'air au score, les joueurs d'Atlanta ont terminé la rencontre en boulet de canon avec un 9-0 qui leur offre un succès de quatre longueurs (120-116) leur deuxième de suite, qui leur permet d'être définitivement hors d'atteinte au classement en vue des play-offs.

Le flop de la nuit : Boston battu et en play-in

Une qualification des Hawks qui doit également à la fin de saison régulière littéralement catastrophique de Boston. Sur le parquet des Cavaliers, qui restaient sur onze défaites consécutives, les Celtics ont chuté pour la quatrième fois de suite malgré un intéressant Evan Fournier (15 points). Il faut dire que la franchise de Nouvelle-Angleterre a été prise à la gorge immédiatement par des Cavs qui sentaient qu'un coup était jouable face à une équipe à l'arrêt ces derniers jours. Kevin Love (30 points, 14 rebonds) et Collin Sexton (28 points, 8 passes) n'ont pas hésité à permettre à leur formation de prendre dix points d'avance en toute fin de premier quart-temps puis à trois minutes de la mi-temps. C'est alors que les Celtics, à l'orgueil, sont revenus à trois longueurs à la pause. Les coéquipiers de Jayson Tatum (29 points, 8 rebonds) ont continué sur leur lancée pour passer devant au score pour la première fois du match dès l'entame du troisième quart-temps, qui s'est avéré indécis. Un sursaut qui n'aura toutefois pas duré très longtemps, les Cavaliers enchaînant les tirs à trois points à l'entame des douze dernières minutes pour reprendre la main et ne plus la lâcher. C'est avec une marge de huit points que Cleveland s'impose (102-94), un résultat qui impose d'ores-et-déjà aux Celtics de disputer le play-in et qui, en conséquence, valide la qualification des New York Knicks pour les play-offs, une première depuis la saison 2012-2013.

Le Français de la nuit : Gobert n'a pas suffi

Leader de la Conférence Ouest, le Jazz termine sa saison régulière sur un rythme bien moins impressionnant. En effet, si Rudy Gobert a une nouvelle fois régné en maître dans la raquette (15 points, 20 rebonds), la franchise d'Utah a subi sa deuxième défaite de suite après celle concédée ce lundi face aux Warriors. Face à une équipe des Blazers ayant le vent en poupe avec quatre succès de suite avant cette rencontre, le Jazz avait très bien démarré avec une avance de douze points construite sur six premières minutes de très haute volée... mais cet entrain s'est petit-à-petit étiolé, les coéquipiers de Damian Lillard (30 points) revenant à trois longueurs en fin de premier quart-temps avant de passer devant peu avant la mi-temps. A partir de là, le Jazz de Jordan Clarkson (29 points) a sombré corps et biens. Les Blazers n'ont cessé de pousser pour dépasser la barre des dix points avant la fin du troisième quart-temps, prenant jusqu'à 16 points d'avance avec un peu plus de quatre minutes à jouer. Seule une fin de match en pente douce de leurs adversaires a permis à la franchise basée à Salt Lake City de revenir sous les dix points de retard, pour une défaite de sept longueurs (98-105). Si Portland n'est pas encore assuré de voir les play-offs, la cinquième place reste la leur avec cette cinquième victoire. Pour Utah, ce deuxième revers de suite ne permet pas encore de valider la tête de série numéro 1 à l'Ouest en vue des play-offs, même si les Suns connaissent également une méforme.

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Mercredi 12 mai 2021
Atlanta Hawks - Washington Wizards : 120-116

Brooklyn Nets - San Antonio Spurs : 128-116
> Timothé Luwawu-Cabarrot (BKN) : 0 points à 0/4 aux tirs (dont 0/3 à trois points), 2 rebonds, 2 passes, 1 perte de balle et 2 fautes en 8 minutes

Cleveland Cavaliers - Boston Celtics : 102-94
> Evan Fournier (BOS) : 15 points à 6/20 aux tirs (dont 3/9 à trois points), 4 rebonds, 1 passe, 2 interceptions, 1 contre, 1 perte de balle et 2 fautes en 34 minutes

Dallas Mavericks - New Orleans Pelicans : 125-107

Utah Jazz - Portland Trail Blazers : 98-105
> Rudy Gobert (UTAH) : 15 points à 6/8 aux tirs et 3/4 aux lancers francs, 20 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 faute en 34 minutes

Los Angeles Lakers - Houston Rockets : 124-122

Vos réactions doivent respecter nos CGU.