NBA - Play-offs : Les doigts d'honneur d'Irving aux fans des Celtics

NBA - Play-offs : Les doigts d'honneur d'Irving aux fans des Celtics©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 18 avril 2022 à 09h21

Auteur d'un match énorme pour son retour à Boston, Kyrie Irving (39 points) n'a pu empêcher la défaite des Nets (114-115), et il a aussi adressé plusieurs doigts d'honneur à des fans des Celtics qui l'insultaient.



En déplacement au TD Garden de Boston dimanche pour le compte du premier tour des play-offs de la conférence Est, les Nets ont bien cru pouvoir l'emporter, avant que Jayson Tatum ne les crucifie au buzzer et ne permette aux Celtics d'arracher la victoire (115-114). Et si Kevin Durant a beaucoup arrosé (23 points à 9/24), Kyrie Irving a lui été énorme, compilant 39 points (à 12/20), 6 passes, 5 rebonds et 4 interceptions. Ancien de la franchise du Massachusetts (2017-2019), le meneur de Brooklyn aura eu le droit à un traitement de faveur pour son retour, avec des sifflets et des insultes avant même que le match ne débute. Cela s'est poursuivi pendant la rencontre, et Irving a fini par réagir, en adressant plusieurs doigts d'honneur aux fans des Celtics qui le prenaient à partie.

"Il n'y a rien de nouveau quand je viens jouer ici, je sais comment ça va se passer, a-t-il ensuite réagi. Mais je vais avoir la même énergie envers eux que celle qu'ils ont avec moi. Et je ne parle pas de tous les fans de Boston. Mais quand ils n'arrêtent pas de t'insulter, on peut le tolérer jusqu'à une certaine limite en tant que compétiteur. On est censés ne rien dire, et rester gentiment sans rien faire. Mais je me fous de ça. Ce sont les play-offs. C'est comme ça. Je savais à quoi m'attendre, et j'ai la même énergie pour eux." Une réaction qui devrait lui coûter cher. Kyle Kuzma, le joueur des Wizards, avait écopé de 15 000 dollars d'amende pour un doigt d'honneur à un fan cette saison, un montant qui pourrait monter à 25 000 dollars pour Irving, qui en a lui fait plusieurs et a également proféré des grossièretés en conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.