NBA : Gobert ravi d'être "déjà adoubé"

NBA : Gobert ravi d'être "déjà adoubé"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 20 octobre 2022 à 11h42

Auteur d'un premier match monstrueux, mercredi soir avec les Wolves, Rudy Gobert a reçu un accueil des fans à hauteur de ces débuts fracassants de sa part. Le pivot français n'a pas caché après la rencontre son bonheur d'être déjà adopté par le public de sa nouvelle franchise.



Une première n'a jamais rien de facile. Plus encore quand vous n'avez connu qu'une seule franchise depuis votre arrivée dans ce plus grand Championnat de la planète qu'est la NBA et que vous êtes attendu comme celui qui va peut-être enfin permettre à la franchise en question de toucher les étoiles. Alors pour faire en sorte que ce baptême du feu se passe de la meilleure façon qui soit, Rudy Gobert a mis les petits plats dans les grands, mercredi soir dans le Minnesota à l'occasion de la venue d'OKC en ouverture de la saison. Cela s'est traduit par une prestation pharaonique du Français, monstrueux pour ses débuts sous les couleurs des Wolves et pour beaucoup dans le succès de son équipe (115-108) aux dépens d'OKC. Naturellement, le public est déjà sous le charme de l'ancien homme fort du Jazz. Et pas uniquement parce que celui qui est surtout réputé pour ses dunks rageurs ou sa capacité à se muer en mur défensivement parlant a agrémenté cette première prestation d'un panier... logue distance (mais pas à trois points pour quelques centièmtres) en contre. Une action inimaginable en gros pour "Gobzilla", qui avait décidément tenu à soigner sa première sortie.

Gobert : "KAT est épatant !"

Ravi d'être déjà adopté par ses nouveaux supporters, le natif de Saint-Quentin ne boudait pas son plaisir après-coup. "Ça fait du bien de se sentir déjà adoubé par le public, c'était génial. Je reçois beaucoup d'amour de la part des fans et ça me donne encore plus envie de tout donner", appréciait le médaillé d'argent du dernier Euro avec les Bleus, avant de très vite basculer sur une analyse collective sont devrait là aussi se délecter les fans des Wolves. "Si nous continuons à jouer à comme ça, nous serons très bons (...) J'aime vraiment la façon dont les gars se cherchaient les uns les autres. On joue de manière très altruiste et avec cet état d'esprit, nous allons dans la bonne direction." Et plus encore si Gobert fait l'éloge de l'autre "Big Man" de l'équipe Karl-Anthony Towns, un soir où ce dernier a pourtant évolué bien en-deçà de son potentiel. "KAT est épatant. Il me chercher constamment et le fait qu'il puisse me trouver, ça le libère dans son jeu et ça libère aussi tous les autres joueurs de l'équipe." Ca promet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.