Bleus : Collet fait le point sur la préparation de l'Euro

Bleus : Collet fait le point sur la préparation de l'Euro©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 02 août 2022 à 20h10

Alors que les Bleus doivent composer sans Nicolas Batum et Nando de Colo, Vincent Collet a fait le point sur les chantiers les plus importants en vue du prochain championnat d'Europe.



Vincent Collet avait des choses à dire. Quelques jours après le début du stage de préparation de l'équipe de France dans les installations de l'INSEP, le sélectionneur des Bleus s'est présenté face à la presse et a salué le « professionnalisme » de ses joueurs, arrivés affûtés. « Ils sont en bonne condition, a ajouté celui qui entraîne également Boulogne-Levallois. Je ne sais pas quand ni où on fera la sélection finale. Le docteur a commencé à la faire avec deux joueurs. » Une sélection tricolore qui doit se passer de deux éléments majeurs que sont Nicolas Batum et Nando de Colo. S'il admet que cela « oblige à repenser, reconstruire une équipe qui sera forcément différente », Vincent Collet se donne pour objectif « d'inventer, de chercher un autre chemin vers le niveau de performance qu'on se fixe, le plus haut ». L'absence du joueur des Los Angeles Clippers laisse également vacant le capitanat mais, s'il admet qu'Evan Fournier « fait partie des candidats évidents pour la fonction », le sélectionneur a assuré qu'il ne sera pas le seul décisionnaire en la matière. « On a une réunion d'intelligences partagées jeudi lors de laquelle ce sujet sera mis sur la table, a assuré Vincent Collet. Je ne choisirai pas seul le capitaine. »

Collet : « On apprend encore les bases de notre jeu »

S'il y a des joueurs absents, de nouveaux éléments sont venus combler les vides laissés par rapport au groupe médaillé d'argent à Tokyo l'an passé. Assurant que l'équipe « travaille quotidiennement » sur l'intégration de ces nouveaux éléments, l'idée est de mettre tout le monde à niveau aussi vite que possible. « En ce moment, on apprend encore les bases de notre jeu afin d'espérer, très vite, présenter un basket cohérent avant de peaufiner, a confié le sélectionneur national lors de cette conférence de presse. On va en même temps essayer de faciliter l'intégration des nouveaux mais aussi et surtout de faciliter leur positionnement. » L'objectif est de retrouver la « cohésion sans faille » vue lors des derniers Jeux Olympiques qui, avec le talent et la qualité des joueurs « sont des conditions sine qua non pour espérer quelque chose ». S'il a actuellement seize joueurs sous ses ordres à la suite du forfait de Victor Wembanyama, Vincent Collet a assuré que la sélection finale pour l'Euro « sera très clairement avant les matches qualificatifs pour la Coupe du Monde ». Si tout le groupe sera mis à contribution ce dimanche face aux Pays-Bas, « il faudra attendre la deuxième session » pour voir un premier écrémage.


Collet : « Il faut réécrire une histoire et le faire vite »

Un championnat d'Europe qui intervient cinq ans après une élimination dès les huitièmes de finale face à l'Allemagne. « Il ne faut pas oublier, a assuré Vincent Collet à ce sujet. Du point de vue du staff, il faut s'en servir pour éviter certaines erreurs qu'on a commises ensemble à l'époque. » Le sélectionneur national a fait un parallèle entre la situation actuelle, avec les absences de Nicolas Batum et Nando de Colo, et ce qui est arrivé en 2017. « On parlait d'intégration des jeunes, on sera confronté à la même chose. Ce n'est pas un remaniement mais il y a de vrais changements. C'est plus d'un quart de l'équipe qui n'est pas là et qu'il faut remplacer ! Il faut réécrire une histoire et le faire vite. On n'avait pas su le faire en 2017. » Un Euro que les Bleus vont disputer sans Joel Embiid, qui a récemment obtenu la nationalité française et qui pourrait prochainement intégrer la sélection. Un potentiel renfort que lequel Vincent Collet ne compte pas laisser sur la touche. « Quand il sera complètement sélectionnable, je ne vois pas pourquoi je ne le sélectionnerais pas, a confié ce dernier. Autant que faire se peut, on a toujours pris les meilleurs joueurs. Je considère qu'à partir du moment où il est sélectionnable, il fait partie de cette catégorie. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.