Euroligue (H) : Monaco battu pour la troisième fois de suite

Euroligue (H) : Monaco battu pour la troisième fois de suite©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 22 octobre 2021 à 23h46

Vainqueur de ses deux premiers matchs, Monaco s'est de nouveau incliné, vendredi sur le parquet des Espagnols de Vitoria (78-66). La troisième défaite de suite de la Roca Team, qui marque le pas.



Troisième défaite de rang pour Monaco, vendredi soir face aux Basques du Saski Baskonia (78-66), et, cette fois, il n'y a pas eu vraiment match. Vainqueur de ses deux premiers matchs pour ses débuts en Euroligue, la Roca Team s'était inclinée lors de ses deux sorties suivantes. Mais que ce soit contre le Real Madrid ou Barcelone, le vainqueur de la dernière Eurocoupe n'avait pas démérité. Mieux : il était passé tout près de l'exploit les deux fois. Vendredi soir, en revanche, les hommes du Rocher n'ont pas été à la hauteur. En premier lieu après la pause. En première mi-temps, les Monégasques, emmenés par l'inévitable Mike James, encore très bon (18 points, 2 interceptions), ont bien résisté aux Espagnols de Vitoria sur leur parquet lors de ce match comptant pour la 5eme journée. A la pause, Monaco se trouvait d'ailleurs toujours au contact (40-37) du 8eme du classement et pouvait légitiment espérer renouer avec le succès après les deux défaites d'un souffle face au Real et au Barça.

Monaco s'écroule dans le troisième quart-temps



Malheureusement pour Zvezdan Mitrovic et les siens, pour pouvoir décrocher vendredi aux dépens de Vitoria une troisième victoire, il aurait fallu que la Roca Team fasse au moins moins bien qu'en première période. Au lieu de cela, tout s'est gâté et elle s'est complètement effondrée à la reprise, prenant dans le troisième quart-temps, perdu 22-11, un retard beaucoup trop important pour pouvoir le combler ensuite en dépit des efforts de Jerry Boutsiele (11 points, 10 rebonds), Léo Westermann (6 passes) ou encore Ibrahima Fall, toujours aussi impressionnant en défense (2 contres). Monaco, mené un temps de 18 points, a bien tenté de sonner la révolte. Revenu à un moment à -7, il est d'ailleurs sorti vainqueur du dernier quart-temps (20-18). Mais au vu de leur prestation de vendredi, les Monégasques ne pouvaient espérer mieux que cette troisième revers de rang. C'est confirmé : après un départ canon, le club de la Principauté, désormais 13eme du classement, rentre dans le rang.

Les marqueurs monégasques : James (18 points), Andjusic (15), Boutsiele (11), Motiejunas (10), Ouattara (5), Diallo (3), Lee (2), Thomas (2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.