Moto GP : Quartararo va "bien fêter ça"

Moto GP : Quartararo va "bien fêter ça"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 25 octobre 2021 à 11h32

Premier pilote français sacré en MotoGP, Fabio Quartararo, quatrième du Grand Prix d'Emilie-Romagne dimanche, a beaucoup pleuré avant de célébrer dignement ce titre historique.



Il a réalisé "(son) plus grand rêve." En terminant quatrième du Grand Prix d'Emilie-Romagne dimanche sur le circuit de Misano, Fabio Quartararo a été sacré champion du monde de MotoGP avant même la fin de la saison. Et ce car son poursuivant direct au classement, l'Italien Francesco Bagnaia, le seul qui pouvait l'empêcher de triompher, a chuté dimanche à cinq tours de l'arrivée, alors qu'il dominait les débats. "Je l'ai vu devant moi quand je suis passé, il était dans les graviers, a ensuite confié le pilote français de Yamaha à L'Equipe. Avec énormément de respect, je me suis évidemment demandé s'il allait bien mais c'est clair que ça m'offrait le titre."

"J'espère vraiment avoir marqué les gens"

Un titre tout simplement historique, puisque c'est la première fois qu'un Tricolore s'impose dans la catégorie reine de la moto. "C'est super pour la moto française. Quand un sportif ouvre le compteur de champion du monde, ça permet à d'autres de pouvoir y penser. J'espère vraiment avoir marqué les gens", explique encore le Niçois, très ému après ce sacre, même s'il a du mal à réaliser : "Je crois que je n'ai jamais pleuré autant de fois dans ma vie dans une seule journée (rires). J'ai dû le faire au moins une quinzaine de fois. Ce titre récompense beaucoup de sacrifices, mais ça valait vraiment le coup pour arriver à ce résultat-là."


Le pilote de 22 ans, qui espère maintenant en gagner beaucoup d'autres, a conclu en expliquant ce qu'il allait faire après ce triomphe. "J'ai envie de profiter et on va bien fêter ça avec l'équipe. Je n'ai pas pu regarder toutes les images, donc je vais me refaire la course en vidéo. Demain (lundi), on a six heures de route pour rentrer et aller voir la famille à Nice. Je vais en profiter pour essayer de répondre à tous les messages que j'ai reçus. Et ensuite, on va encore bien fêter ça." On peut lui faire confiance...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.