GP de Saint-Marin (EL3) : Miller s'installe en tête, Quartararo et Zarco verront la Q2

GP de Saint-Marin (EL3) : Miller s'installe en tête, Quartararo et Zarco verront la Q2©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 03 septembre 2022 à 11h31

Profitant de la domination de Ducati à Misano, Jack Miller a signé le meilleur temps des essais libres du Grand Prix de Saint-Marin devant Francesco Bagnaia et Enea Bastianini. Fabio Quartararo et Johann Zarco sont qualifiés directement pour la Q2.



Les pilotes Ducati sont comme à la maison à Misano. Alors qu'Enea Bastianini a signé le meilleur temps de la première journée d'essais libres du Grand Prix de Saint-Marin MotoGP, c'est Jack Miller qui s'est hissé au sommet de la feuille des temps. Bouclant son meilleur tour en 1'31''296, à un peu plus de deux dixièmes du record du circuit, l'Australien a été inquiété à plusieurs reprises par son coéquipier Francesco Bagnaia, qui sera pénalisé de trois places sur la grille de départ ce dimanche pour avoir été gêné plusieurs pilotes c vendredi matin en étant trop lent sur la trajectoire, mais l'Italien échoue à 71 millièmes de seconde. Plus à l'aise dans les trois premiers secteurs, « Pecco » n'a pas pu rivaliser avec Jack Miller dans le dernier et doit se contenter de la deuxième position devant son futur coéquipier au sein de l'écurie Ducati Enea Bastianini. La « Bestia » a été un des rares pilotes à ne pas avoir amélioré son meilleur temps du week-end lors de cette séance et échoue donc à 221 millièmes de Jack Miller. L'Italien devance d'un peu plus d'un dixième Fabio Quartararo qui, s'il n'a pas forcément pu tout mette bout-à-bout sur un tour lancé, signe un beau quatrième temps à un peu plus de trois dixièmes de seconde.

Zarco s'en sort bien

Profitant de la roue de Francesco Bagnaia en toute fin de séance, Alex Rins a gagné près de six dixièmes sur sa meilleure référence établie ce vendredi et remonte au cinquième rang devant Johann Zarco. Le pilote Pramac, dont le guidon pour la saison prochaine a été confirmé, n'a toutefois pas de quoi sourire. En effet, le Cannois doit sa sixième place au tour qu'il a su effectuer ce vendredi. Faisant partie des six pilotes dans l'incapacité d'améliorer, il a tremblé jusqu'au bout mais fera bien partie de la Q2 et de la lutte pour la pole position sans avoir à passer par un repêchage. Maverick Viñales et Aleix Espargaro suivent alors qu'un Franco Morbidelli qui retrouve des couleurs sur un circuit qu'il connaît comme sa poche, et un Miguel Oliveira ayant également profité du sillage de Francesco Bagnaia avant de chuter en fin de séance, complètent le Top 10 et la liste des pilotes ayant déjà leur billet pour la deuxième partie des qualifications ce samedi, pour lesquelles la météo est très incertaine. Sous les yeux de Marc Marquez, qui reprendra le guidon dans le courant de la semaine prochaine, les pilotes Honda n'ont guère brillé, aucun ne parvenant à faire mieux que la 12eme place pour Pol Espargaro.

MOTOGP / GRAND PRIX DE SAINT-MARIN
Classement cumulé des essais libres - Samedi 3 septembre 2022
1- Jack Miller (AUS/Ducati) en 1'31''296 (EL3)
2- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) à 0''071 (EL3)
3- Enea Bastianini (ITA/Ducati Gresini) à 0''221 (EL2)
4- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 0''348 (EL3)
5- Alex Rins (ESP/Suzuki) à 0''411 (EL3)
6- Johann Zarco (FRA/Ducati Pramac) à 0''541 (EL2)
7- Maverick Viñales (ESP/Aprilia) à 0''548 (EL3)
8- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 0''633 (EL2)
9- Franco Morbidelli (ITA/Yamaha) à 0''641 (EL3)
10- Miguel Oliveira (POR/KTM) à 0''659 (EL3)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.