Saison 2021 : Singapour remplacé par la Turquie, qui fait son retour

Saison 2021 : Singapour remplacé par la Turquie, qui fait son retour©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 25 juin 2021 à 17h40

Alors que la F1 devait faire étape en Turquie pour remplacer le GP du Canada, les monoplaces iront à Istanbul en octobre prochain en lieu et place de la manche initialement prévue à Singapour.

La Turquie s'invite à nouveau au calendrier de la Formule 1. Alors que le circuit d'Istanbul Park a fait son retour l'an passé après neuf années d'absence et avait vu Lewis Hamilton y remporter son septième titre mondial, il avait été un temps question qu'il remplace le Canada. Or, face aux restrictions de voyage liées à l'épidémie de coronavirus en place en Turquie à ce moment, l'épreuve a été annulée puis remplacée par le Grand Prix de Styrie, disputé ce week-end en Autriche. Mais, entre-temps, la donne a changé. En effet, Singapour s'est retiré du calendrier face aux restrictions d'entrée dans la ville-état, obligeant la Formule 1 a trouver une solution pour conserver coûte-que-coûte 23 Grands Prix en 2021. Cette solution, encore une fois, sera le Grand Prix de Turquie. Mais, cette fois, la course aura lieu du 1er au 3 octobre prochain.


La Turquie au cœur d'un enchaînement inattendu

En effet, les promoteurs de l'événement avaient demandé aux organisateurs du championnat du monde de F1 la possibilité de revenir au calendrier si la situation le permettait. « Après avoir discuté avec les autres promoteurs, nous sommes confiants à l'idée de pouvoir voyager jusqu'à la prochaine étape dans le respect de nos protocoles sanitaires stricts, a déclaré la F1 dans un communiqué. La communauté de la F1 va voyager cette saison avec des mesures sanitaires drastiques qui nous ont permis des transports sécurisé cette saison. » Des mesures qui seront nécessaires puisque le Grand Prix de Turquie fera partie d'un enchaînement de trois courses sur trois week-ends consécutifs, la manche de Sotchi étant prévue le 26 septembre et celle à Suzuka devant avoir lieu le 10 octobre. Toutefois, alors que le MotoGP a déjà renoncé à aller au Japon, le maintien de l'étape prévue sur le mythique tracé pourrait subir le même sort. Dans un tel cas de figure, l'option la plus probable serait l'organisation de deux courses à Austin, ce qui éviterait un casse-tête logistique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.