La directrice de Spa-Francorchamps assassinée

La directrice de Spa-Francorchamps assassinée©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 16 août 2021 à 16h01

La Française Nathalie Maillet, directrice du circuit de Spa-Francorchamps, a été retrouvée morte à son domicile dimanche. Elle aurait été assassinée par son mari.



Un terrible drame. A la tête du circuit de Spa-Francorchamps depuis cinq ans, Nathalie Maillet est décédée tragiquement dans la nuit de samedi à dimanche. La Française de 49 ans a été retrouvée morte, tuée par balle, à son domicile de Gouvy, en Belgique. D'après la presse belge, c'est son mari depuis 17 ans, Franz Dubois, une figure du sport automobile d'outre-Quiévrain, qui l'aurait tuée, ainsi que l'avocate Ann-Lawrence Durviaux, qui se trouvait avec elle. Après avoir tué les deux femmes, il aurait retourné l'arme contre lui après avoir prévenu la police. "La seule chose que je peux confirmer aujourd'hui, c'est que ce qui a été vu sur place aujourd'hui au niveau balistique et au niveau médico-légal confirme, effectivement, que c'est très vraisemblablement monsieur qui a abattu les deux dames et qui ensuite s'est donné la mort", a déclaré à RTL Sarah Pollet, porte-parole du parquet du Luxembourg.

Jean Todt "très choqué"

Président de la FIA (Fédération internationale de l'automobile), Jean Todt s'est dit sur Twitter "très choqué et attristé par la brutale disparition de Nathalie Maillet, directrice du circuit de Spa-Francorchamps. Elle incarnait ce haut lieu du sport automobile. Toutes mes pensées et ma solidarité vont à sa famille, à ses amis et aux équipes de Spa-Francorchamps." Des équipes du "plus beau circuit du monde" en deuil et dont le conseil d'administration s'est réuni lundi matin en urgence. D'après Sudinfo, c'est un duo composé d'Elisabeth Guillaume, directrice technique du circuit, et Bertrand Vande Craen, directeur financier, qui va assurer l'intérim. A noter que le circuit belge va accueillir le prochain Grand Prix de Formule 1 le 29 août prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.