GP des Pays-Bas : Les réactions des pilotes à l'issue de la course

GP des Pays-Bas : Les réactions des pilotes à l'issue de la course©panoramic, Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le dimanche 04 septembre 2022 à 18h19

Retrouvez les réactions des pilotes à l'issue du Grand Prix des Pays-Bas, remporté par Max Verstappen devant George Russell et Charles Leclerc.



Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - Vainqueur 

« C'est une nouvelle course réussie mais il a fallu s'accrocher de bout de bout. Il y a eu les voitures de sécurité (réelle et virtuelle). Quand on a retrouvé du rythme, c'était très bien. Dès que la voiture de sécurité est entrée, il a fallu changer nos pneus et passer en tendres. J'ai eu une très bonne relance (tour 61), j'ai pu attaquer au premier virage et la voiture était ensuite très bien équilibrée jusqu'à l'arrivée. C'est génial de gagner une nouvelle fois ici. C'est toujours incroyable de remporter un Grand Prix à domicile, ça l'était déjà l'année dernière. Je reçois un soutien incroyable. Merci à tous d'être venus. Je suis fier d'être Néerlandais. »

George Russell (GBR/Mercedes) - 2eme

« Tout d'abord, un immense merci à toute la foule. Nous avons tous été très bien accueillis. Avec Lewis (Hamilton), on aime garder la bataille serrée entre nous (suite à son dépassement sur son équipier au tour 64). En tant qu'équipe, on a montré un rythme très élevé. On espérait plus mais on a quand même montré de très bonnes choses aujourd'hui. C'est agréable d'être à nouveau sur le podium. On franchit les étapes avec Mercedes et on revient vers l'avant. »

Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - 3eme

« Pour être honnête, Max (Verstappen) était beaucoup plus rapide et les Mercedes ont volé avec les pneumatiques durs. On va analyser ça plus tard. Ca reste une troisième place. Lewis (Hamilton) souffrait un peu avec ses anciens pneus, j'avais un peu plus d'adhérence et j'ai pu le dépasser (au tour 65). J'espère qu'on va améliorer la voiture pour redevenir très compétitif en course. L'intervention de la voiture de sécurité virtuelle n'est pas arrivée au bon moment. Comme j'ai dit à Spa-Francorchamps, l'écart (avec Max Verstappen au championnat) est maintenant très important. Je vais essayer de maximiser le potentiel de la voiture sur chaque course. Je ne dirai jamais adieu au titre car ce n'est mathématiquement pas fini. Monza ne nous réussit pas mais je vais essayer de changer ça. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 4eme

« Premièrement, je suis un combattant. On n'a plus gagné depuis si longtemps, j'en avais vraiment envie aujourd'hui. Je veux m'excuser auprès de mon équipe pour les mots que j'ai eus (au moment du dépassement de George Russell au tour 64). Je suis tellement fier de nous. Nos arrêts aux stands ont été incroyables. Notre voiture était vraiment performante ce week-end. La stratégie a fonctionné jusqu'au dernier moment. On aura une victoire cette année, j'en suis certain. Il y avait très peu de chances que je maintienne ma position devant Max (à la relance de la course au tour 61). »

Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) - 5eme

« Ce n'était pas une super journée. La course a été difficile. J'ai eu beaucoup de dégradation sur mes pneus au premier relais, un peu la même chose sur le second relais avec les pneus mediums. Les durs ont mieux tenu que prévu. Il était difficile de chauffer les pneus. Il y a eu la voiture de sécurité virtuelle et c'est comme ça que j'ai perdu ma position sur Carlos (Sainz Jr). J'ai souffert en général avec la voiture. Je n'ai pas pu la positionner dans un bon équilibre tel que je le souhaitais. »

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) - 8eme

« L'appel aux stands a été tardif et on a fait une erreur. Pour moi, ma sortie des stands n'a pas été dangereuse en fin de course (il a écopé d'une pénalité de cinq secondes pour s'être rabattu devant Fernando Alonso). La faute vient de McLaren car l'un des mécaniciens était devant ma voiture. On verra ce que dit la FIA mais je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit de dangereux. J'ai tout de suite mentionné à la radio ce qu'il s'est passé. On a perdu beaucoup de temps dans les stands aujourd'hui, sur les arrêts. J'ai dû doubler des voitures que je n'aurais pas dû doubler d'habitude. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 9eme

« Il y avait mieux à faire aujourd'hui même si les deux voitures sont dans les points. Globalement, on n'a pas fait une bonne stratégie. On s'est arrêté trop tard. Ca nous coûte quelques places. C'était quand même bien de remonter dans les points après une journée difficile hier et un manque de vitesse. Il faudra travailler ça pour la prochaine fois. Ce n'est pas une course parfaite. On avait une très grosse vitesse (en Belgique) et la voiture sera similaire à Monza (GP d'Italie, le week-end prochain). Ca sera intéressant, c'est dans quelques jours. Forcément, j'ai hâte d'y être. J'adore rouler à Monza. Pour revenir à aujourd'hui, on doit faire mieux. Si un pilote est content en finissant neuvième, c'est que ce n'est pas un pilote. »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 11eme

« Il y a eu du bon et du moins bon. J'ai presque pris un trop bon départ et je me suis retrouvé dans la boite de vitesse de Yuki (Tsunoda). J'ai dû lifter avant le premier virage. Je me suis fait enfermer derrière lui et Esteban (Ocon) m'a doublé. C'est dommage car je suis resté bloqué derrière Yuki pendant la première partie de course. On rentre aux stands, je me retrouve encore derrière lui et on avait plus de vitesse même si ça restait impossible de dépasser. Puis on a mis les pneus durs et on a été vraiment performant. On a perdu trop de temps en début de course, ce qui fait que je me retrouve onzième. On peut faire toutes les simulations possibles avant la course mais c'est vrai que c'est difficile de prévoir ce genre de choses (l'intervention de la voiture de sécurité). Il faut essayer de prendre les bonnes décisions. Dans ces moments-là, je donnais mon ressenti puis l'équipe décidait. »

Sources : interviews officielles Formula 1, Canal+

Vos réactions doivent respecter nos CGU.