GP d'Azerbaïdjan : Les principales déclarations à l'issue de la course

GP d'Azerbaïdjan : Les principales déclarations à l'issue de la course©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 06 juin 2021 à 20h32

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021 de Formule 1.


Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) - Vainqueur

« Je suis tellement heureux ! En temps normal, c'est toujours un peu fou ici, à Bakou. Tout d'abord, je tiens à dire que je suis désolé pour Max Verstappen, qui a fait une grande course et qui méritait vraiment de gagner. J'aurais été très heureux qu'on ramène un doublé à l'équipe mais, au final, c'est une très belle journée pour nous. On était très proches d'abandonner, je ne savais pas si on allait terminer la course. Ça a été vraiment difficile jusqu'à l'arrivée. Je savais que, sur toute la course, on avait un assez bon rythme. Je savais donc que la stratégie de l'overcut pouvait fonctionner. A partir de là, j'avais une énorme pression mise par Lewis Hamilton, que j'ai eue pendant quasiment toute la course. Au deuxième départ, j'ai eu une mauvaise impulsion mais je me suis dit que je n'allais pas me rater au premier virage. Comme lui, j'ai poussé jusqu'au virage. Au moins, c'est une bonne journée pour l'équipe. C'est un vrai surplus de confiance en vue de la suite de la saison. »

Sebastian Vettel (ALL/Aston Martin) - 2eme

« C'est génial ! Ça a été un départ difficile pour nous. On a eu un bon rythme en course et c'était la clé. J'ai pu gagner des places puis faire attention à mes pneus. J'avais un bon rythme en vue de faire un overcut et la relance a très bien fonctionné pour moi, j'ai pu gagner deux positions. J'avais des pneus plus frais et je pense que ça a aidé, surtout quand il a fallu les faire chauffer. C'est une grande journée pour nous, je suis extatique. On ne s'attendait pas à un tel résultat. Vendredi, on était un peu nulle part. Des fois, il faut un peu de chance pour trouver les bons réglages et c'est ce qui est arrivé hier (samedi). C'est toujours plus intéressant de partir plus haut sur la grille mais ceux qui étaient devant nous avaient des pneus moins frais que nous. J'ai pu les faire fonctionner et les réglages me convenaient bien. On progresse bien. »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 3eme

« C'était franchement incroyable ! Je n'ai pas encore les mots, c'était tellement intense. Depuis le milieu de la course, on savait qu'on avait un problème sur le moteur et je perdais énormément de puissance dans les lignes droites. C'est pour ça que je me suis fait déposer par Vettel au milieu de la course. Je savais au moment de la relance, avec Charles Leclerc derrière, qu'il allait me dépasser car j'étais arrêté dans les lignes droites. Il m'a doublé, je voulais vraiment ce podium. Quand j'ai vu qu'il y avait une opportunité, je me suis jeté dans le premier virage. Il a fallu défendre très, très fort et ça l'a fait. Je suis vraiment extrêmement content. On a fait une deuxième place puis une victoire mais ça fait toujours plaisir. Par rapport à tout le travail qu'on a fait, ça a été un excellent week-end. J'ai tout donné depuis la première séance d'essais libres jusqu'à la quatrième place en qualifications et durant la course. On a montré une très, très belle performance. »

Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - 4eme

« Durant les premiers tours de course, tout allait plutôt bien. Puis, je pense pas que ça a été vu à la télévision mais il y avait une branche d'arbre au milieu du virage 15, c'est ce qui m'a fait perdre pas mal de temps. J'ai dû couper la piste et je m'inquiétais d'avoir gagné du temps sur Lewis Hamilton, qui n'avait pas fait la même chose. J'ai donc ralenti et il en a profité pour me dépasser. Dès lors, ça a été plus difficile car j'étais derrière Lewis Hamilton, dans de l'air sale, ce qui fait que j'ai été en difficulté. Puis, dès que j'ai perdu l'utilisation du DRS, Max Verstappen a pu me dépasser. Je me suis donc retrouvé dans une espèce de cercle vicieux dont il est très difficile de sortir car j'étais entouré de voitures ayant un peu plus de rythme que moi. J'ai eu un peu de mal avant de reprendre du rythme puis nous avons décidé de nous arrêter plus tôt pour chausser les pneus durs. On peut dire que rien d'inattendu s'est passé dans ces premiers tours car nous nous attendions à voir Mercedes et Red Bull Racing être un peu plus forts que nous, de toute façon. »

Lando Norris (GBR/McLaren) - 5eme

« Je suis heureux du résultat car la cinquième place est ce qu'on pouvait faire de mpeix. C'était une course longue durant laquelle il a été difficile de doubler vers la moitié de la distance. Il y a eu quelques accidents qui nous ont permis de gagner quelques places puis, lors de la dernière relance, j'ai pu faire deux dépassements pour aller chercher un meilleur résultat. Je pense que, par rapport à où on était en début de course, avec un premier tour très difficile à cause d'un peu de malchance, c'est une bonne récupération. On prend un bon nombre de points pour l'équipe. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 15eme

« Lors du deuxième départ, j'ai pris une impulsion parfaite mais j'ai touché à un bouton qui a totalement modifié la balance des freins. Il y un bouton sous ma main sur le volant et je l'ai touché sans m'en rendre compte. C'est une expérience qui rend humble parce que je suis désolé pour l'équipe. On a déjà vécu des moments encore plus durs, c'est douloureux mais il faut aussi être humble. On a aussi perdu quelqu'un de précieux ce (dimanche) matin. Il faut encore être humble, être heureux d'être encore dans la bataille. »

Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - Abandon

« Je suis toujours très énervé de ce qui est arrivé, c'est une énorme frustration lorsque vous deviez gagner la course facilement et que ça se transforme en un abandon. C'est vraiment dommage parce que j'aurais pu faire grandir l'écart au championnat d'une manière importante. Néanmoins, je mène toujours le championnat mais pas de la manière dont je le souhaitais. On a eu de la malchance mais en tant qu'équipe on a eu une belle journée puisque Sergio Pérez s'impose. Ça aurait pu être un doublé, ça aurait été encore mieux. Mais de voir 'Checo' sur la plus haute marche du podium, ça fait plaisir parce que c'est une grande personne. On va continuer d'attaquer en tant qu'équipe. Comme à chaque fois, Pirelli va accuser un débris ou quelque chose comme ça. Je ne sais pas si on aura la lecture complète de ce qu'il s'est passé mais le fait est que j'ai abandonné à cause d'une explosion de mon pneu. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - Abandon

« La réussite a semblé m'échapper ici. C'est évidemment très piégeux et nous avons été victimes d'une perte de pression nous faisant abandonner tôt. Nous avions pris un bon départ. J'étais devant les deux McLaren et je me battais avec les voitures autour de nous. Je faisais ma course, tout se passait bien et le rythme était là pour un Top 10 comme Fernando Alonso l'a démontré. Ce n'était pas notre week-end, mais nous allons tourner la page et nous projeter vers le prochain rendez-vous. Le Grand Prix de France m'est toujours spécial et j'ai hâte d'y être. »

Sources : interviews officielles F1, Canal+, Autosport, site officiel McLaren, site officiel Alpine F1 Team

Vos réactions doivent respecter nos CGU.