F1 : Monaco devrait rester au calendrier

F1 : Monaco devrait rester au calendrier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 13 avril 2022 à 15h51

Alors que les rumeurs se sont multipliées sur un retrait du Grand Prix de Monaco du calendrier 2023 de la F1, le patron de Automobile Club de Monaco a tenu à les démentir.



Comme le Grand Prix de France, celui de Monaco est-il menacé ? Alors que l'arrivée l'an prochain d'un troisième Grand Prix américain, à Las Vegas, pourrait faire disparaître une course du calendrier, celui qui se déroule en Principauté aura bien lieu en 2023, a assuré Michel Boeri, président de l'Automobile Club de Monaco. "Je veux parler de ce qui a été écrit dans la presse. Les gens ont parlé de difficultés supposées après cette année pour organiser des Grands Prix, avec les exigences des prix de Liberty Media qui seraient trop élevées pour Monaco et que notre Grand Prix allait disparaître, a d'abord expliqué le dirigeant lors de l'assemblée générale de l'ACM. C'est faux. Nous sommes toujours en pourparlers avec eux et maintenant nous devons concrétiser en signant un contrat. Je ne sais pas si le contrat durera trois ou cinq ans, mais ce ne sont que des détails."

24 courses en 2023 ?

Si Monaco faisait partie, selon la rumeur, des Grands Prix menacés, c'est notamment parce que le circuit monégasque ne favorise pas les dépassements, et donc le spectacle que veulent voir augmenter les décideurs de la F1. Mais il devrait donc rester au calendrier la saison prochaine, un exercice 2023 qui pourrait compter 24 courses contre 23 cette année, ce qui est déjà un record. Il y a plus de doutes pour le Grand Prix de France, dont le contrat arrive à échéance. Et alors que la prolongation de ce contrat n'est toujours pas actée, Pierre Gasly et Esteban Ocon ont défendu le Grand Prix de France à Melbourne le week-end dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.