F1 - Ferrari : Un bilan compliqué pour Leclerc à mi-saison

F1 - Ferrari : Un bilan compliqué pour Leclerc à mi-saison©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 04 août 2022 à 15h20

Alors que Ferrari est à nouveau compétitive en 2022, Charles Leclerc dresse un bilan mitigé de cette première partie de saison à cause de certains soucis rencontrés par la Scuderia.



En caricaturant un peu, Ferrari est passé du rire aux larmes en 2022. En effet, alors que la Scuderia ne pouvait plus lutter à la régulière avec Red Bull et Mercedes ces derniers temps, la donne a changé cette année. Les victoires de Charles Leclerc en début de saison, à Sakhir (Bahreïn) et Melbourne (Australie), ont prouvé que la F1-75 était bien née... avant de connaître notamment quelques soucis de fiabilité un peu plus tard. A tel point, que le Monégasque pointe à 80 points de Max Verstappen au classement des pilotes, alors que la F1 était actuellement en pause jusqu'à fin août (le GP de Belgique à Spa-Francorchamps est prévu le 28). « C'est incroyable de voir que nous nous sommes enfin remis à nous battre pour la victoire. D'un autre côté, nous n'avons pas réussi à maximiser tout le potentiel que nous avions. Et ce n'est pas génial », reconnait l'actuel dauphin du champion du monde néerlandais.

Des erreurs qui ont du mal à passer

« Nous avons encore la deuxième partie de saison pour nous rattraper, j'espère, et je vais pousser au maximum. (...) Digérer les erreurs ? Ça dépend laquelle. Je suis extrêmement dur avec moi-même. C'est donc beaucoup plus difficile de gérer mes propres erreurs que celles de l'équipe, même si nous sommes évidemment une seule équipe, a tenu a rappelé le pilote monégasque, lors d'une interview accordée à la BBC. Je suis toujours plus dur quand c'est moi qui fais l'erreur, et évidemment le GP de France fait partie de celles qui font mal. Imola aussi un peu, même s'il n'y avait pas beaucoup de points en jeu car je pouvais revenir sur la bonne voie. » Actuellement au repos, Leclerc va désormais tenter de se ressourcer avant d'attaquer la fin de saison avec l'objectif de mettre la pression sur Verstappen. Et comme l'a récemment expliqué Mattia Binotto, chez Ferrari : « on perd et on gagne tous ensemble. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.