F1 : Entre Red Bull et Mercedes, la tendance s'inverse

F1 : Entre Red Bull et Mercedes, la tendance s'inverse©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le lundi 28 juin 2021 à 23h27

Pour la première fois depuis 2014, Mercedes n'a pas gagné sur quatre Grand Prix d'affilée, et c'est désormais Red Bull qui domine le championnat du monde avec quatre victoires consécutives et 40 points d'avance au classement des constructeurs.


À l'issue du huitième Grand Prix de la saison, sur les terres autrichiennes et sur le circuit de l'écurie, c'est bien Red Bull qui s'est imposé et qui enchaîne donc une quatrième victoire consécutive pour la première fois depuis 2013 et les succès de Sebastian Vettel. Pour la première fois depuis l'ère des moteurs hybrides et ses sept victoires consécutives, Mercedes n'a pas gagné au moins un Grand Prix sur quatre courses d'affilée, et Lewis Hamilton accuse désormais 18 points de retard sur son rival Max Verstappen, leader du championnat depuis quelques semaines. Mais alors que l'on voit pour la première fois depuis l'avènement du moteur V6 hybride une domination et une voiture équipée pour le titre du côté de Red Bull, Toto Wolff, le directeur de Mercedes, a annoncé dimanche arrêter le développement de sa W12 pour concentrer toutes les ressources sur la prochaine saison et la nouvelle réglementation qui sera mise en vigueur. Battu et désormais impuissant, Lewis Hamilton n'a rien pu faire pour combler l'écart trop important lors du dernier Grand Prix. Malgré tout, le pilote britannique n'abandonne pas et souhaite aller chercher un huitième titre dans sa carrière. Il a même demandé à son équipe de continuer à faire les efforts nécessaires pour revenir sur la tête du championnat et rattraper son concurrent direct.

Une lutte féroce pour la troisième place

Désormais, en plus de la lutte pour la victoire en championnat entre le Néerlandais et le Britannique, la lutte pour la troisième place se joue aussi entre les deux écuries avec du côté de Red Bull le Mexicain Sergio Pérez (seul pilote vainqueur d'un Grand Prix cette saison hormis Verstappen et Hamilton), troisième avec 96 points, tandis que Valtteri Bottas, l'autre pilote des Flèches d'argent, n'est que cinquième avec 74 points derrière Lando Norris (McLaren). Malgré la belle troisième place du Finlandais lors du GP de Styrie, c'est bien Sergio Pérez qui prend désormais l'ascendant sur son rival et prouve que son écurie est bien partie pour changer la donne et mettre fin à l'hégémonie de Mercedes en remportant son premier championnat du monde de Formule 1 depuis 2013.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.