WEC - 6 Heures de Monza : Une troisième victoire mais des questions pour Toyota

WEC - 6 Heures de Monza : Une troisième victoire mais des questions pour Toyota©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 18 juillet 2021 à 21h40

Alors que les 6 Heures de Monza ont vu Toyota remporter sa troisième victoire en trois courses cette saison, les soucis de fiabilité des prototypes japonais sont des signes inquiétants avant les 24 Heures du Mans.



Toyota reste invaincu en WEC cette saison. Mais, à un mois des 24 Heures du Mans, les soucis de fiabilité de la GR010 Hybrid sur le tracé de Monza pourraient être un motif d'inquiétude pour le constructeur japonais, grandissime favori de la classique mancelle. Pourtant, après avoir fait le doublé lors des qualifications ce samedi, les deux équipages ont rapidement fait le trou avec la concurrence et notamment une Alpine A480 qui souffre d'un réservoir de carburant insuffisamment important pour effectuer des relais aussi longs que ses rivales. Mais la numéro 8 pilotée par Brendan Hartley a commencé à subir des problèmes techniques après 90 minutes de course. Contraint de passer à plusieurs reprises par son garage, le pilote néo-zélandais a irrémédiablement reculé dans la hiérarchie pour finalement terminer à la 33eme et dernière position. Derrière la Toyota numéro 7, Alpine et Glickenhaus se sont affrontés directement en piste, ne laissant pas l'opportunité au leader de creuser un écart significatif. Après les soucis techniques de la numéro 8 en début de course, la Toyota GR010 Hybrid portant le numéro 7 a également eu son quota de problèmes à l'orée du dernier tiers de course.

Toyota a joué à se faire peur

Arrêtée en bord de piste pour régler un souci lié à l'électronique du prototype, la voiture japonaise a pu repartir après avoir réinitialisé le système. Dernière Glickenhaus encore en lice en fin de course, la numéro 709 a également dû effectuer un long arrêt au stand qui l'a privé d'un premier podium pour seulement la troisième course de l'écurie dans le championnat du monde d'endurance. L'écurie Alpine a alors profité de l'occasion pour réduire nettement l'écart avec le leader et espérer une victoire. Mais le trio composé de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez a mis à profit une neutralisation dans la dernière heure de course pour passer au stand sans perdre de temps sur sa rivale et l'emporter avec, au bout des six heures de courses, une minute d'avance sur André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière. La troisième marche du podium est prise par l'écurie United Autosports USA, qui évolue dans la catégorie LMP2 et avec ses pilotes Phil Hanson, Fabio Scherer et Filipe Albuquerque. Dans la catégorie LMGTE Pro, le duel entre Porsche et Ferrari a tourné en faveur du constructeur allemand avec Kevin Estre et Neel Jani qui ont passé la ligne d'arrivée en premier. La marque italienne, pour sa part, a dominé la catégorie LMGTE Am avec l'écurie AF Corse et les pilotes François Perrodo, Nicklas Nielsen et Alessio Rovera.

ENDURANCE - WEC / 6 HEURES DE MONZA
Classement final - Dimanche 18 juillet 2021
1- Toyota Gazoo Racing n°7 (Conway-Kobayashi-Lopez/GBR-JAP-ARG/Toyota GR010 Hybrid) 204 tours
2- Alpine Elf Matmut n°36 (Negrão-Lapierre-Vaxivière/BRE-FRA-FRA/Alpine A480-Gibson) à 1'00''908
3- United Autosports USA n°22 (Hanson-Scherer-Albuquerque/GBR-SUI-POR/Oreca 07-Gibson) à 4 tours (1er LMP2)
4- Glickenhaus Racing n°709 (Dumas-Mailleux-Westbrook/FRA-FRA-GBR/Glickenhaus 007 LMH) à 4 tours)
5- Team WRT n°31 (Frijns-Habsburg-Milesi/PBS-AUT-FRA/Oreca 07-Gibson) à 4 tours
...
15- Porsche GT Team n°92 (Estre-Jani/FRA-SUI/Porsche 911 RSR-19) à 14 tours (1er LMGTE Pro)
...
19- AF Corse n°83 (Perrodo-Nielsen-Rovera/FRA-DAN-ITA/Ferrari 488 GTE EVO) à 17 tours
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.