Endurance - WEC : Les futurs pilotes Peugeot sont connus

Endurance - WEC : Les futurs pilotes Peugeot sont connus©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 08 février 2021 à 14h17

Peugeot a annoncé que ce lundi que les pilotes Jean-Eric Vergne, Kevin Magnussen ou encore Loïc Duval vont rejoindre l'écurie pour son retour en endurance.

Peugeot a matérialisé un peu plus son retour en endurance ce lundi. Après avoir récemment confirmé ses choix techniques pour venir contester la domination de Toyota dans l'élite du WEC à partir de 2022, la marque au lion avait annoncé via les réseaux sociaux que « son retour prend(rait) forme » avec une annonce prévue pour ce lundi en fin de matinée. Et comme l'avait révélé Le Maine Libre dimanche, Peugeot a officiellement confirmé les noms des pilotes qui mèneront la charge dans un peu plus d'un an. Le premier nom cité n'est guère une surprise puisqu'il collabore déjà avec une marque du groupe PSA. Double champion de Formule E avec DS Techeetah, Jean-Eric Vergne va ainsi faire le grand saut de la catégorie LMP2 vers l'Hypercar, qui remplace dès 2021 les LMP1. Pour donner une couleur un peu plus tricolore aux deux équipages, Peugeot a décidé de faire confiance à un pilote vainqueur des 24 Heures du Mans en 2013 avec Audi, Loïc Duval. De l'expérience, Peugeot en aura à revendre avec l'ancien pilote de Formule 1 Paul di Resta, qui a pris part à la classique mancelle avec l'écurie United Autosports, dont un des propriétaires est l'actuel patron de McLaren Zak Brown, en 2018 et 2019.


Magnussen et Jensen vont s'inviter

Récemment annoncé du côté de Glickenhaus, Gustavo Menezes ne va pas rester longtemps au sein de la structure américaine. En effet, le pilote de 26 ans, vainqueur au Mans en LMP2 en 2017 avec l'écurie Signatech Alpine Matmut, viendra apporter son coup de volant à Peugeot dès 2022. Alors que le retour de la marque française a immédiatement lancé les rumeurs d'un retour de pilotes comme Sébastien Bourdais ou Simon Pagenaud et d'un intérêt pour Romain Grosjean, récemment engagé en IndyCar, aucun de ces trois pilotes ne sera lié au projet Peugeot. En effet, les deux derniers noms sont de petites surprises. Après avoir fait ses débuts en endurance lors des récentes 24 Heures de Daytona, Kevin Magnussen suivra les traces de son père Jan Magnussen et ne sera pas le seul Danois au sein de la structure française. Coéquipier de Jean-Eric Vergne chez G-Drive Racing, Mikkel Jensen vient compléter une équipe aux profils divers mais tout à fait apte à collaborer au mieux pour permettre à Peugeot de renouer avec la victoire aux 24 Heures du Mans. Un défi qui pourrait devenir plus âpre avec les retours confirmés d'Audi et Porsche dès 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.