Tout savoir sur la Diagonale des Fous

Tout savoir sur la Diagonale des Fous©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 20 octobre 2022 à 11h56

La 33eme édition de la Diagonale des Fous s'élance jeudi à La Réunion.



Ce jeudi, les fans de running vont s'en donner à cœur joie. C'est en effet le Jour J pour la Diagonale des Fous ! Cette course ultra-trail si particulière, l'une des plus compliquées au monde dans sa catégorie, disputée sur l'île de La Réunion très loin de l'Hexagone depuis 1989 (elle s'appelait alors la « Marche des Cimes »). Elle consiste en une traversée de l'île située dans l'océan Indien du sud-est au nord-ouest sur 165 kilomètres et 10 210 mètres de dénivelé. Les participants, qui n'avaient pu prendre le départ en 2020 en raison de la pandémie, vont s'élancer de Saint-Pierre, réaliser l'ascension du fameux piton de la Fournaise et traverser les cirques naturels de l'île, comme Cilaos et Mafate.

10 210 mètres de dénivelé positif, un départ de nuit

Les coureurs vont filer vers Notre-Dame de la Paix, rejoindre le Croisée Coteau Kerveguen, le point culminant de l'épreuve à 2476 mètres d'altitude et remonter vers le nord en passant par la Plaine des Merles. Après être passés près de La Possession, les participants regagneront l'arrivée par le stade de la Redoute à Saint-Denis, le chef-lieu de La Réunion. Au départ cette année : 2832 ultra-trailers dont 1440 Français qui vont s'élancer jeudi de nuit, à 21 heures. Les premiers arrivants sont attendus 24 heures après le départ, les derniers quasiment deux jours plus tard, soit dimanche.


Daniel Jung vise le doublé

Les favoris de la course ? Alors que François D'Haene, quadruple lauréat (2013, 2014, 2016 et 2018) est absent comme Benoît Girondel (vainqueur en 2017 et 2018, année qui avait décoré deux lauréats ex-aequo) - ils sont tous deux blessés - Daniel Jung s'érige en candidat sérieux à la victoire. L'Italien avait raflé la mise l'an dernier, en compagnie du Français Ludovic Pommeret, en 23 heures 2 minutes et 28 secondes et il vise le doublé en 2022. Il devra se méfier notamment de Grégoire Curmer, vainqueur en 2019, David Hauss, Antoine Guillon (victorieux en 2015) alors que Julien Chorier ambitionne le triplé après ses sacres en 2009 et 2011. Chez les femmes, la lauréate de l'an passé, Emilie Marotaux, est également absente en raison d'une blessure. Présente pour la première fois, l'Américaine Courtney Dauwalter sera à suivre de près comme sa compatriote Sabrina Stanley, lauréate en 2015, et la Française Anne-Lise Rousset.
A noter qu'après plusieurs arrivées main dans la main ces dernières années comme cités dans les lignes précédentes, la direction de la course a opté pour un grand changement cette année. Elle a décidé de ne plus valider des arrivées à plusieurs et elle classera désormais les athlètes titulaires du même temps en fonction de leur âge. Le plus âgé l'emportera ainsi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.