Mondiaux : Duplantis s'impose en battant le record du monde, Lavillenie cinquième

Mondiaux : Duplantis s'impose en battant le record du monde, Lavillenie cinquième©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 25 juillet 2022 à 08h36

Sans surprise, le Suédois Armand Duplantis a été sacré champion du monde du saut à la perche, mais il a ajouté la cerise sur le gâteau en élevant le record du monde à 6,21m. Renaud Lavillenie, seul Français présent en finale, a pris la cinquième place (5,87m).


Il était l'immense favori, il n'a pas déçu ! A 22 ans, Armand Duplantis a remporté son premier titre de champion du monde de saut à la perche en plein air ce dimanche à Eugene, en survolant le concours. "Mondo" s'est en effet envolé à 6,21m, soit le nouveau record du monde, lui qui l'avait déjà amélioré deux fois cette année (6,19m puis 6,20m), mais en salle. Il y avait clairement Duplantis et les autres lors de cette finale de la perche, où l'Américain Chris Nilsen, le seul autre perchiste à avoir franchi 6m cette saison, pensait sans doute le menacer plus longtemps. Le Suédois est entré dans son concours à 5,70m et a franchi la barre à son premier essai. Il a ensuite fait l'impasse à 5,80m et est revenu dans la compétition à 5,87m (trois concurrents étaient déjà éliminés à ce moment-là), une barre qu'il a passée à sa deuxième tentative. Et ensuite, il a déroulé ! Duplantis a franchi 5,94m, 6,00m et 6,06m à son premier essai ! C'est la barre à 6,00m qui a définitivement assuré la victoire du Suédois. Il a demandé une barre à 6,06m pour battre le record des championnats du monde établi par l'Australien Dmitri Markov en 2001 (la dernière fois qu'un titre mondial s'est joué à plus de 6m) puis donc une barre à 6,21m. Il a manqué le premier essai, mais pas le deuxième, et c'est donc un nouveau record du monde pour lui, et une jolie prime de 100 000 dollars !

Pas de sixième médaille mondiale pour Lavillenie

Chris Nilsen, même s'il a rapidement été hors du coup pour la victoire, a tout de même décroché la médaille d'argent en franchissant 5,94m. Il a devancé au nombre d'essais le Philippin Ernest John Obiena, qui a battu le record d'Asie. Et Renaud Lavillenie dans tout ça ? Seul Français qualifié pour la finale, le champion olympique 2012 a terminé cinquième. Il a passé 5,70m à son premier essai et 5,87m à son deuxième (record de sa saison), mais a échoué trois fois à 5,94m (la dernière, de justesse) et ne décrochera donc pas une sixième médaille mondiale, lui qui en compte déjà une en argent et quatre en bronze à son palmarès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.