Duplantis et McLaughlin-Levrone élus athlètes de l'année

Duplantis et McLaughlin-Levrone élus athlètes de l'année©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 05 décembre 2022 à 23h25

La Fédération internationale d'athlétisme a dévoilé ce lundi le nom de ses athlètes de l'année : il s'agit du Suédois Armand Duplantis et de l'Américaine Sydney McLaughlin-Levrone.


Avec une année marquée par les championnats du monde, les championnats d'Europe, les Jeux du Commonwealth et bien sûr la Ligue de Diamant, la saison d'athlétisme a été riche, et World Athletics avait l'embarras du choix au moment de désigner ses deux meilleurs athlètes de la saison 2022. Et les heureux élus se nomment Armand Duplantis et Sydney McLaughlin-Levrone. A 23 ans, le perchiste suédois a vécu une année tout simplement parfaite. Il a été successivement sacré champion du monde en salle, champion du monde en plein air et champion d'Europe, et a remporté la Ligue de Diamant, tout en battant le record du monde en salle (6,20m) et le record du monde en plein air (6,21m) ! « Au début de l'année, j'avais des attentes très élevées envers moi-même et j'avais de très gros objectifs. Je voulais gagner les Mondiaux en salle, les Mondiaux en extérieur, les Europe, la finale de la Diamond League, et je voulais battre le record du monde à quelques reprises. J'ai pu le faire et la cerise sur le gâteau, c'est de pouvoir le faire au bon moment : le record du monde en salle pendant les Mondiaux en salle et le record du monde en plein air pendant les Mondiaux en plein air. Je ne peux pas se plaindre », a reconnu le champion suédois, qui visera un nouveau titre mondial (voir un record ?) l'été prochain à Budapest.

McLaughlin-Levrone imbattable également

Du côté des femmes, c'est une autre athlète ayant battu le record du monde qui a été élue, en la personne de la recordwoman du monde du 400m haies, Sydney McLaughlin-Levrone. L'Américaine de 23 ans a elle aussi vécu une saison faste, puisqu'elle a remporté le titre mondial sur 400m haies et sur 4x400m à Eugene, tout en battant deux fois son propre record du monde (51"41 en juin ; 50"68 en juillet), quelques mois après s'être mariée avec l'ancien joueur de NFL Andre Levrone. « Tous mes objectifs ont été atteints cette année. J'ai pu accomplir tout ce que j'avais prévu de faire. Cela n'aurait pas pu être mieux, et j'étais tellement reconnaissante d'avoir pu produire cette performance devant mon public », s'est réjoui l'Américaine. Comme Duplantis, il lui sera difficile de faire mieux en 2023 !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.