Boudjellal a encore faim

Déjà impressionnant, à l'image de Mermoz (ici au premier plan), le recrutement toulonnais n'est pourtant pas complet. (Maxppp)

Déjà impressionnant, à l'image de Mermoz (ici au premier plan), le recrutement toulonnais n'est pourtant pas complet. (Maxppp)

Pas rassasié Mourad Boudjellal. S'il est déjà parvenu à attirer quelques pointures internationales dans ses filets, à l'instar de Frédéric Michalak, Maxime Mermoz ou autre Chris Masoe, le technicien du RC Toulon a profité de la présentation de son nouvel effectif, lundi, à Mayol, pour annoncer son intention de recruter "un ou deux joueurs de très haut niveau supplémentaires".

A l’aube de cette nouvelle saison, il nous revient en mémoire les déclarations d’un Mourad Boudjellal qui, avant même de goûter l’amertume d’une défaite en finale du dernier Top 14 face au Stade Toulousain, évoquait, lassé d’être, selon lui, la cible privilégiée des instances nationales, son désir de prendre du recul. Au point même de laisser entendre que Bernard Laporte pourrait à terme élargir son champ d’action à la tête du RCT.

Lundi, pourtant, ce bon Mourad prenait toute sa place à l’heure de jouer les maîtres de cérémonie et de présenter, micro en mains, sur la pelouse d’un stade Mayol déjà copieusement garni (environ 3 000 supporters étaient présents) en cette période estivale, malgré les travaux destinés à porter la capacité de l’enceinte à 17 000 spectateurs, le nouvel effectif mis sur pied pour attaquer la nouvelle saison. "Cela faisait longtemps que je n'avais marché sur cette pelouse. Ça fait bizarre", lâchait-il, tout sourire. Le patron du club toulonnais, plus à l’aise que jamais en Monsieur loyal et pas peu fier de passer en revue des troupes une nouvelle fois renforcées comme jamais.

Deux renforts venus du Super XV ?

A l’évidence tout aussi décontracté et pas contrarié de retrouver son costume d’entraîneur général, Bernard Laporte prenait en mains avec le même appétit et sans attendre cette nouvelle armada lors d’une séance d’entraînement dirigée où, en l’absence de Michalak, toujours engagé dans le Super 15 avec ses Sharks, les Masoe (Castres), Mermoz (Perpignan), Delon Armitage et Kennedy (London Irish), Sheridan (Sale) et Jenkins (Cardiff), pour ne citer que ceux-là, faisaient déjà les délices du public présent. Un Laporte prompt à justifier la moyenne d’âge plutôt élevée des nouveaux venus: "Chaque équipe se renforce, explique l’ancien sélectionneur du XV de France, cité par La Provence. Nous, on tape un peu dans le vieux. Certains de nos joueurs n'ont plus le même avenir international qu'il y a quelques saisons et, du coup, on les a beaucoup plus à disposition. Cela a fait partie de notre stratégie. Car ils ont l'expérience, ont besoin de challenges." Une politique qui a déjà porté ses fruits et pas plus tard que la saison dernière avec les vétérans de la deuxième ligne, Bakkies Botha et Simon Shaw.

Autour d’un groupe professionnel volontairement resserré et ramené à trente joueurs sous contrats (contre trente-cinq la saison dernière), "il y a aussi sept à huit jeunes capables d'intégrer l'équipe avec un bloc de trente joueurs compétitifs", précise Laporte, soucieux tout comme son président de ne pas oublier la formation (voir par ailleurs). De quoi voir déjà très loin…

Même si Mourad Boudjellal en veut plus encore et annonce deux recrues supplémentaires d’ici l’automne: "On souhaite se renforcer avec des joueurs de très haut niveau, mais on a le temps, a souligné l’intéressé en marge de cette présentation. On va commencer avec ce groupe et on verra en novembre. On ne va pas prendre n'importe qui. On a les moyens, on a budgétisé deux joueurs de très haut niveau supplémentaires". Une prolongation du marché toulonnais qui, à l’écouter, pourrait avoir pour cadre l’hémisphère sud: "On va les trouver... Pour l'instant ils sont tous pris par le Super XV, mais ça va bientôt se libérer dans les têtes". Michalak déjà dans ses filets, c’est donc parmi les quatre demi-finalistes du championnat des provinces du Sud que le bouillant président toulonnais pourrait trouver deux nouveaux oiseaux rares. A voir le casting de ce dernier carré, la crème de la crème !

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
Le Top 14 en vidéos
en images
Tombé du ciel Lavillenie dans le volcan Charge Retrouvailles Au sommet
à lire aussi