Vendée Globe : Un retour dans l'hémisphère nord et du suspense

Vendée Globe : Un retour dans l'hémisphère nord et du suspense©Panoramic, Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le samedi 16 janvier 2021 à 21h43

Le Vendée Globe est de retour dans l'Hémisphère nord ! Ce samedi soir, Louis Burton a été le premier marin à passer l'Equateur. D'autres skippers devraient suivre dans la soirée, ce qui augure une fin de course très indécise.



La fin du Vendée Globe 2020-2021 est de plus en plus proche mais l'issue de la course est de plus en plus incertaine. Alors que l'avant de la flotte n'est plus qu'à une dizaine de jours des Sables d'Olonnes, Louis Burton a passé l'Equateur ce samedi soir. A bord de Bureau Vallée 2, il a fait son retour dans l'hémisphère nord après 69 jours, 5 heures et 51 minutes en mer. Alors qu'un tel classement à ce niveau de la course devrait lui assurer la victoire, c'est loin d'être le cas cette année. Charlie Dalin, son premier poursuivant, devrait lui aussi passer la latitude zéro avant la fin de la soirée. Boris Herrmann et Thomas Ruyant qui complètent un top 4 qui se tient en moins de 100 milles pourraient aussi l'atteindre tôt ce dimanche. Un tir groupé historique. Habituellement, au moment où l'Equateur est franchi sur le retour vers les Sables d'Olonnes, il y a plusieurs jours d'écart entre les membres du podium provisoire. Cette fois, ces faibles écarts annoncent un énorme suspense lors du sprint final. Cette incertitude est renforcée à l'approche du Pot-au-Noir.


Dans les heures qui viennent, les skippers ne vont pas avoir le droit à l'erreur. Ils vont s'attaquer au Pot-au-Noir. Dans cette zone de convergence inter-tropicale, la météo est très variable. Les hommes de tête vont devoir opter pour une trajectoire et s'y tenir en espérant que ça sera la bonne. C'est dans cette zone entre le nord du Brésil et l'Afrique que le Vendée Globe 2020-2021 peut se gagner ou se perdre. Les écarts pourraient évoluer aussi vite que la force du vent. Une situation qui prouve que le passage de l'Equateur retour est loin d'être une finalité. Louis Burton y a peut-être été le premier, il va devoir s'employer pour garder son statut de leader jusqu'aux Sables d'Olonnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.