WTA : Golovin aux côtés de Burel

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le vendredi 19 avril 2024 à 09h46

Clara Burel a confirmé cette semaine à Rouen qu'elle travaillait depuis quelques semaines avec Tatiana Golovin, ancienne n°12 mondiale.

Cette semaine, Clara Burel occupe la 44eme place mondiale, le meilleur classement de sa carrière, à tout juste 23 ans. Mais la Bretonne, actuellement n°2 française derrière Caroline Garcia, espère bien grimper dans la hiérarchie, et c'est pourquoi elle a décidé de s'attacher les services de Tatiana Golovin. Burel a confirmé cette collaboration dans les colonnes de L'Equipe, en marge du tournoi de Rouen lors duquel elle a été éliminée jeudi en huitièmes de finale. "Nous travaillons ensemble depuis le tournoi de Miami. J'espère que ça va durer. Dès qu'elle pourra voyager avec moi, elle sera là. C'est une bonne chose de l'avoir à mes côtés. Elle m'aide sur plein de petites choses", a confié la championne du monde juniors 2018. Par le passé, Clara Burel a été entraînée par Alexia Dechaume, Olivier Malcor et Thierry Champion. Mais depuis que la Fédération française de tennis a décidé de ne plus lui mettre à disposition Thierry Champion, c'est son compagnon, classé 1/6, qui faisait office de coach. "Il peut m'aider à organiser mes échauffements, mes entraînements. Il peut me donner des conseils et m'aider à analyser un peu mes adversaires. (...) On me pose la question de mon entraîneur à chaque tournoi ! Pour l'instant, je ne m'entraîne avec personne de précis, mais je m'entraîne », racontait Burel lors du dernier Open d'Australie, où elle avait atteint le troisième tour pour la quatrième fois de sa carrière en Grand Chelem.

Deux tournois au palmarès de Golovin en simple

Mais depuis mars, Tatiana Golovin (36 ans) est donc à ses côtés pour lui prodiguer ses conseils d'ancienne n°12 mondiale. Victorieuse de deux tournois sur le circuit WTA (Amelia Island et Portoroz en 2007), finaliste de cinq autres tournois et victorieuse de Roland-Garros en double mixte avec Richard Gasquet en 2004, la native de Moscou avait dû mettre un terme à sa carrière dès l'âge de 21 ans en raison de graves problèmes de dos. Devenue consultante pour la télévision et maman de trois enfants, elle avait tenté un retour à la retour à la compétition fin 2019, perdant ses deux premiers matchs, avant de renoncer. Pour la première fois, elle tente l'aventure du coaching à haut niveau, auprès d'une Clara Burel en pleine progression. Cette saison, la Bretonne, qui confiait en janvier vouloir surtout progresser au service, a remporté 10 de ses 19 matchs toutes compétitions confondues. On la retrouvera ces prochaines semaines aux WTA 1000 de Madrid et Rome, et à l'ITF de St-Malo. Avec seulement 30 points à défendre dans le mois qui vient, elle a de quoi grimper au classement. Et s'offrir une statut de tête de série à Roland-Garros grâce à "Tati" ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.