Wimbledon : Toni Nadal optimiste pour son neveu

Wimbledon : Toni Nadal optimiste pour son neveu©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 11 juin 2022 à 20h05

Alors qu'il a débuté un traitement visant à réduire ses douleurs au pied gauche, Rafael Nadal compterait bien participer à Wimbledon selon son oncle.



Rafael Nadal est au centre des préoccupations, quelques jours après avoir remporté son 14eme titre Porte d'Auteuil. Continuellement gêné par son pied gauche en raison du syndrome de Muller-Weiss qui le handicape depuis bon nombre d'années, l'Espagnol a débuté un traitement dans l'espoir d'être remis sur pied pour Wimbledon (27 juin - 10 juillet). Les fans de l'homme aux 22 titres en Grand Chelem ont pu avoir une frayeur en découvrant les images du Majorquin en béquilles, deux jours après sa finale à Roland-Garros. Mais des déclarations de son oncle Toni Nadal, qui l'a longtemps entrainé, peuvent leur redonner espoir. L'actuel coach de Felix Auger-Aliassime a donné à Tennisnet.com des nouvelles rassurantes de son neveu, vainqueur des deux premiers Grands Chelems de la saison, avec qui il garde un contact quotidien.

« Il a dit que ça allait beaucoup mieux »

« Oui, Rafael jouera à Wimbledon, affirme un Toni Nadal alors coach du champion ibère quand celui-ci a décroché ses deux titres sur le Majeur britannique (2008, 2010). Au début, il a dit : 'J'ai mal partout'. Mais quand nous avons parlé hier (vendredi), il a dit que ça allait beaucoup mieux. Il veut s'entraîner. Et s'il a une petite chance, il jouera à Wimbledon. » Malgré des meilleures sensations, le voir revenir sur les courts dans sa ville de Majorque ou à Eastbourne, pour disputer un tournoi de préparation la semaine qui précède le Grand Chelem londonien, semble pour l'heure prématuré. A 36 ans et avec un pied meurtri, Nadal doit doublement s'accrocher pour garder un très haut niveau et espérer gagner de nouveaux titres dans la dernière partie de sa carrière. D'autant qu'il est hors de question de subir une opération. « S'il décide de se faire opérer, tout disparaîtra. Mais s'il le fait, il ne pourra plus jouer à haut niveau. C'est pourquoi il ne veut pas le faire », explique Toni Nadal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.