Wimbledon : Les Russes et Biélorusses bannis du tournoi ?

Wimbledon : Les Russes et Biélorusses bannis du tournoi ?©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 20 avril 2022 à 09h30

Selon les informations de Sportico et du New York Times, les organisateurs de Wimbledon ont pris la décision de ne pas autoriser les joueurs venant de Russie et de Biélorussie à participer à la troisième levée du Grand Chelem.



C'est un geste fort que les organisateurs de Wimbledon préparent. Alors que, depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les instances dirigeantes du tennis ont laissé les représentants du pays, mais également de la Biélorussie, participer aux tournois à la condition de le faire sous bannière neutre, la donne pourrait être radicalement différente pour la troisième levée du Grand Chelem, qui démarre le 27 juin prochain. En effet, selon les informations du site Sportico et du quotidien américain The New York Times, citant de manière anonyme un responsable de haut rang, les dirigeants du All England Lawn Tennis & Croquet Club, qui organise le prestigieux tournoi sur gazon, ont pris la décision de fermer purement et simplement les portes à tous les représentants russes et biélorusses. Autrement dit, Daniil Medvedev, Andrey Rublev, Karen Khacnanov, Aslan Karatsev, Aryna Sabalenka, Anastasia Pavlyuchenkova, Victoria Azarenka ou encore Daria Kasatkina ne pourraient pas défendre leur chances sur le gazon londonien.

Un choix fort de la part de Wimbledon

Cette décision des organisateurs de Wimbledon serait justifiée par la pression mise par les autorités britanniques, qui veulent marquer leur opposition à l'attaque russe sur l'Ukraine. Un autre facteur serait l'appel lancée par les joueuses ukrainiennes, notamment en marge des qualifications de la Billie Jean King Cup le week-end dernier. « Je pense que c'est juste une question de temps. Ce n'est pas moi qui prend la décision, mais je pense qu'ils devraient également être interdits de jouer à titre individuel, avait confié à cette occasion Olga Savchuk, capitaine de l'équipe d'Ukraine, qui n'est pas parvenue à se qualifier pour la phase finale face aux Etats-Unis. On ne peut pas se contenter d'une sanction contre 90 % du peuple russe et 10 % non. » Une prise de position du All England Tennis & Croquet Club qui serait dans la droite ligne de celle prise par la Fédération Internationale de tennis (ITF), qui a exclu la Russie et la Biélorussie de ses deux compétitions phares que sont la Coupe Davis et la Billie Jean King Cup.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.