Wimbledon (H) : La der de Tsonga ?

Wimbledon (H) : La der de Tsonga ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 30 juin 2021 à 23h18

Battu au premier tour par Mikael Ymer, Jo-Wilfried Tsonga a confié qu'il avait peut-être disputé son dernier Wimbledon.



Jo-Wilfried Tsonga a combattu mercredi au fin fond de Wimbledon sur le court numéro 14. Opposé au Suédois Mikael Ymer, le Français, 85eme mondial, a mené deux sets à un face au 98eme du classement ATP. Mais Tsonga a fini par s'incliner en 4 heures de jeu après cinq manches de lutte (7-5, 6-7, 5-7, 6-4, 6-3). Demi-finaliste sur le gazon londonien en 2011 et 2012, le joueur de 36 ans a quitté l'épreuve dès le premier tour pour la première fois.

Tsonga : « C'était peut-être mes derniers points ici alors j'ai essayé d'en profiter »

A son âge avancé et avec ses soucis physiques, Tsonga a confié après sa défaite qu'il avait peut-être disputé son dernier Wimbledon. « J'ai joué correctement. Je ne dirais pas que j'étais proche de gagner, mais je n'étais pas si loin. J'ai tout essayé, j'ai donné le maximum mais ça n'a pas été suffisant. Forcément, avec ma forme du moment, je ne m'attendais pas à faire le tournoi de ma vie cette année. Je n'ai pas de regret, a confié le Français. C'était peut-être mes derniers points ici alors j'ai essayé d'en profiter. »


Tsonga : « C'est quand même magique ces tournois avec une vraie identité »

« C'est un Wimbledon en plus pour moi et c'est positif. Je vais continuer à travailler, je suis encore motivé pour ça, j'ai envie de revenir ici et d'être un peu meilleur la prochaine fois. Après, ce n'est pas sûr que j'y parvienne. Je vais avoir un deuxième enfant, ce qui va me prendre beaucoup d'énergie. Je vais peut-être sortir du Top 100, ce sera donc difficile de revenir si je ne suis pas qualifié directement dans le tableau principal. Je n'y ai pas pensé en sortant du court, mais c'est une réalité », a poursuivi « Jo » Tsonga, parvenu au 5eme rang mondial à son top en 2012. Même si l'avenir reste très incertain, le joueur de 36 ans s'est senti en « meilleure forme qu'à Roland-Garros ». « Ça me donne envie de continuer à travailler. Après, quand on est dans ma situation, on essaye de profiter de ces moments. C'est quand même magique ces tournois avec une vraie identité, où tout est soigné de très près. J'en profite et je me bats. J'ai des centaines de souvenirs ici », a conclu Jo-Wilfried Tsonga.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.