US Open : Bresnik évoque le retour en forme de Monfils

US Open : Bresnik évoque le retour en forme de Monfils©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 04 septembre 2021 à 18h45

Dernier Français en lice à l'US Open, Gaël Monfils semble retrouver la forme semaine après semaine, comme l'a expliqué Günter Bresnik, son entraîneur, lors d'un entretien à L'Equipe.



Ce samedi contre l'Italien Jannik Sinner, Gaël Monfils aura fort à faire pour continuer son aventure à l'US Open. Cependant, Günter Bresnik, l'entraîneur du Français, note des progrès dans le jeu de l'actuel 20eme mondial. « Il a énormément travaillé, mais les résultats ne suivaient pas, c'était très frustrant. Maintenant il commence à gagner. Sa tournée américaine est bonne et ce n'est pas un hasard que ça se produise après son mariage (avec Elina Svitolina courant juillet, ndlr). Ce n'est plus un gamin de 20 ans qui pense tennis 24 heures sur 24. Avoir une situation personnelle stable lui donne beaucoup de force. Et le fait d'avoir enfin gagné deux matches de suite à Toronto, ça l'a soulagé. (...) À son vrai niveau, il n'y a pas un joueur du tableau face auquel il n'a aucune chance. Ça n'existe pas pour Monfils. Et ses adversaires le savent. Ça dépend plus de lui. Jusque-là, il n'y croyait pas vraiment. Aujourd'hui, si », a notamment expliqué l'Autrichien à L'Equipe.

« Gaël se considère aussi comme un artiste »

« Les stades pleins lui donnent de l'énergie. Gaël ne se considère pas seulement comme un joueur de tennis mais aussi comme un artiste. Si cette partie lui manque car il n'y a personne pour le regarder, il s'amuse beaucoup moins. Quand il fait un smash slicé hier (jeudi), il a la tête d'un gamin qui vient de faire une bêtise. Et tout le monde rit. Il affrontait un Américain (Steve Johnson) mais le public le soutenait. Ma fille, qui regardait à la télé, m'a dit : "Papa, c'est génial que tu entraînes un joueur aussi populaire." (...) Sincèrement, c'est impossible de ne pas l'aimer. Maintenant, il faut que les résultats suivent. Il le mérite, a par la suite confié Bresnik, qui entraîne Monfils depuis dix mois maintenant. (...) Il y a une dizaine de joueurs qui peuvent gagner le titre ici. Je mettrais Gaël dans la liste. J'aimerais le voir affronter les tout meilleurs pour qu'il se rapproche de son potentiel. C'est là qu'il devient très dangereux. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.