Tsitsipas écarte Carreño Busta, Medvedev s'impose contre Garin, Davidovich Fokina s'invite en quarts et affrontera A.Zverev

Tsitsipas écarte Carreño Busta, Medvedev s'impose contre Garin, Davidovich Fokina s'invite en quarts et affrontera A.Zverev©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 06 juin 2021 à 23h17

Tête de série numéro 5 des Internationaux de France, Stefanos Tsitsipas a validé son billet pour les quarts de finale du tournoi face à Pablo Carreño Busta. Daniil Medvedev, vainqueur de Cristian Garin, sera son adversaire pour une place dans le dernier carré. Alejandro Davidovich Fokina s'est également qualifié aux dépens de Federico Delbonis et sera le prochain adversaire d'Alexander Zverev, autoritaire face à Kei Nishikori.



Stefanos Tsitsipas est à une victoire d'égaler son meilleur parcours à Roland-Garros. Le Grec, tête de série numéro 5 et demi-finaliste l'an passé Porte d'Auteuil, a validé son billet pour les quarts de finale des Internationaux de France. Pour cela, le 5eme joueur mondial est venu à bout de Pablo Carreño Busta, qui a notamment dominé Enzo Couacaud plus tôt dans le tournoi. Dès les premiers échanges, Stefanos Tsitsipas a donné le ton. Avec le break dès le deuxième jeu pour mener trois jeux à rien, le Grec a pris l'ascendant sur l'Espagnol qui, après avoir sauvé une balle de double break, n'a pas su saisir sa chance de revenir à hauteur de son adversaire. Sur son service, la tête de série numéro 5 a remporté le premier set avant de faire subir la même recette à Pablo Carreño Busta. En effet, dès l'entame du deuxième set, Stefanos Tsitsipas s'est envolé, breakant deux fois l'Espagnol pour mener quatre jeux à rien. Evitant de voir son avantage s'étioler en sauvant une balle de débreak, le Grec a confirmé sa mainmise sur la rencontre pour mener deux manches à rien. Ne voulant pas céder sans combattre, Pablo Carreño Busta a écarté trois balles de break dès le premier jeu de la troisième manche avant d'enfin parvenir à breaker le numéro 5 mondial et mener trois jeux à rien. Mais ce dernier n'est pas sorti du match et a su revenir à quatre jeux partout avant de breaker aux portes du jeu décisif pour terminer le match sur un jeu blanc (6-3, 6-2, 7-5 en 2h08').

Medvedev s'offre un choc face à Tsitsipas

Pour une place dans le dernier carré, Stefanos Tsitsipas aura fort à faire. En effet, le Grec devra affronter la tête de série numéro 2 de Roland-Garros Daniil Medvedev. Le Russe, qui n'a jamais caché son hostilité envers la terre battue semble de plus en plus à l'aise sur l'ocre, comme le démontre sa victoire sur Cristian Garin, tête de série numéro 22 des Internationaux de France et spécialiste de la surface. Inquiété d'entrée sur son service avec une balle de break écartée, le numéro 2 mondial a alors dérouler pour prendre le service du Chilien et mener quatre jeux à un. Un deuxième break a alors permis à Daniil Medvedev de prendre le premier set avec autorité. Bien dans son match, le Russe a continué sur sa lancée et remporté sans coup férir les cinq premiers jeux de la deuxième manche, prenant un avantage impossible à rattraper pour Cristian Garin, qui n'a pas su se procurer la moindre opportunité de prendre le service de la tête de série numéro 2. Néanmoins, la réponse du Chilien est intervenue en début de troisième set quand, sur un jeu blanc, il a pris le service de son adversaire pour mener trois jeux à rien... La réaction de Daniil Medvedev a été immédiate avec trois jeux consécutifs pour revenir à hauteur. Alors qu'un tiebreak semblait se profiler, le Russe a arraché le break pour ensuite conclure sur sa mise en jeu (6-2, 6-1, 7-5 en 2h03').

A.Zverev a écœuré Nishikori

Si Roger Federer a fait durer le suspense ce samedi lors de la session de soirée, Alexander Zverev n'était pas décidé à se coucher tard. Opposé à Kei Nishikori en conclusion de la journée sur le Court Philippe-Chatrier, l'Allemand n'a pas passé plus de deux heures sur la terre battue. Dès les premiers échanges, la tête de série numéro 6 des Internationaux de France a imposé sa loi pour mener immédiatement trois jeux à zéro... pour mieux ensuite avoir un trou d'air et permettre à Kei Nishikori de revenir à hauteur. Néanmoins, trouvant à nouveau la faille sur le service du Japonais, Alexander Zverev est allé chercher un nouveau break et la première manche. Le début de deuxième manche a été similaire à celui de la première avec le break d'entrée pour mener trois jeux à rien mais, à l'opposé de l'entame de match, l'Allemand n'a pas laissé son adversaire revenir, écartant deux balles de débreak avant de creuser l'écart pour mener cinq jeux à zéro puis remporter le deuxième set avec aisance. Dépassé, Kei Nishikori a une nouvelle fois subi le jeu et concédé ses deux premiers jeux de service de la troisième manche pour se retrouver mené trois jeux à rien. C'est alors que le 49eme joueur mondial a sauvé l'honneur en effaçant un break de retard. C'était toutefois insuffisant pour contrecarrer les plans d'Alexander Zverev, qui a remporté les trois jeux suivants et valide son billet pour les quarts de finale de Roland-Garros (6-4, 6-1, 6-1 en 1h57').

Premier quart en Grand Chelem pour Davidovich Fokina

Alors que son meilleur résultat dans un tournoi majeur était un huitième de finale à l'US Open l'an passé, Alejandro Davidovich Fokina va faire mieux à Roland-Garros. L'Espagnol, 46eme joueur mondial, a pris le meilleur sur Federico Delbonis en quatre manches. Si l'Argentin a breaké le premier, son adversaire a répondu avec une série de quatre jeux remportés consécutivement pour prendre l'ascendant et aller chercher le premier set. Un avantage que le natif de Malaga a immédiatement confirmé, breakant deux fois Federico Delbonis pour mener cinq eux à un. Après avoir manqué une balle de set sur l'engagement de son adversaire, Alejandro Davidovich Fokina a vu un de ses breaks d'avance disparaître. Mais, s'il a laissé échapper deux nouvelles balles de set sur service adverse, l'Espagnol a enfin pu conclure sur son engagement. Les échanges de breaks durant la troisième manche ont fini par tourner en faveur de Federico Delbonis qui, remportant les trois derniers jeux, a pu réduire l'écart et continuer d'espérer. Un seul break, dans le toujours crucial septième jeu, a permis à Alejandro Davidovich Fokina de prendre l'avantage pour aller ensuite chercher la victoire à sa première occasion, non sans avoir écarté quatre balles de débreak (6-4, 6-4, 4-6, 6-4 en 2h59'). Alexander Zverev sera son prochain adversaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.