Tsitsipas : " Ce match était difficile, plein d'émotions "

Tsitsipas : " Ce match était difficile, plein d'émotions "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le vendredi 11 juin 2021 à 23h00

Ce vendredi, Stefanos Tsitsipas s'est qualifié pour sa première finale en Grand Chelem, du côté de Roland-Garros. En conférence de presse, le Grec a indiqué vivre un rêve.



Stefanos Tsitsipas a franchi la marche qui lui manquait. Ce vendredi, le Grec, 5eme joueur mondial et tête de série n°5, s'est qualifié pour sa première finale en Grand Chelem, du côté de Roland-Garros, en disposant de l'Allemand Alexander Zverev, 6eme joueur mondial et tête de série n°5, en cinq manches (6-3, 6-3, 4-6, 4-6, 6-3) et 3h40 de jeu. Lors de la traditionnelle conférence de presse d'après-match, Stefanos Tsitsipas ne pouvait évidemment pas cacher sa grande émotion. Pourtant, il a connu un véritable coup de moins bien, lorsque son adversaire d'un jour a alors recollé à deux manches partout : « Il faut s'encourager, aller de l'avant pour que du positif arrive. J'ai dû me reprendre en main. À ce moment-là, j'ai mieux joué. Tout ce que je devais faire, c'était me concentrer de nouveau. Je suis quelqu'un qui a tendance à se battre, je n'avais pas l'intention d'abandonner. J'ai pu faire beaucoup de bonnes choses et ça a donc tourné en faveur. J'étais encore bien en vie. J'étais encore en mesure de pouvoir revenir dans cette rencontre. Ce premier jeu, franchement, cela m'a permis de respirer un grand coup. Je me suis alors dit : « Allez, c'est le moment de faire tourner ce match à mon avantage ! » »

« La finale qui arrive me réjouit beaucoup »

Cette finale qu'il s'apprête donc disputer a forcément une saveur particulière : « Cela signifie beaucoup. Ce match était difficile, plein d'émotions, avec tellement de phases que j'ai dû traverser. Au final, c'est un grand soulagement. J'ai pu terminer ce match d'une bonne manière. C'était fatigant. Il a fallu trouver des compromis sur certains points. Puis, au final, j'ai réussi à boucler ce match et j'en suis fier. C'est enfin un rêve à ma portée et je vais tenter d'en faire une réalité. Je ne pensais pas que j'y parviendrai aussi vite. Cela montre que la discipline paye et que j'ai fait des progrès. La finale qui vient me réjouit beaucoup. Je vais me donner à 100 %. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.