Qualifications : Pour Boisson, c'était "vraiment incroyable"

Qualifications : Pour Boisson, c'était "vraiment incroyable"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 25 mai 2021 à 10h38

914e joueuse mondiale, la jeune Française Loïs Boisson (18 ans) n'a pas raté ses débuts chez les "grands" à Roland-Garros, écartant l'Espagnole Eva Guerrero Alvarez au premier tour des qualifications (6-0, 4-6, 6-3).


C'était l'une des sensations de la première journée des qualifications de Roland-Garros, lundi. 914e au classement WTA, Loïs Boisson (18 ans) est venue à bout de l'Espagnole Eva Guerrero Alvarez (21 ans), une 227e joueuse mondiale battue en trois manches et 1h46 de jeu (6-0, 4-6, 6-3). Une belle performance pour la native de Dijon, qui s'entraîne à la Tony Parker Academy à Lyon. Surtout que cette joueuse athlétique pensait plutôt disputer le tournoi juniors...

"Je voulais vraiment jouer ce tournoi juniors"

"J'ai demandé une wild card pour les qualifications des juniors parce que j'ai arrêté les juniors pour me consacrer aux pros. Je voulais vraiment jouer ce tournoi juniors mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé. J'ai fait un bon résultat en 60 000 juste avant (à Saint-Gaudens, ndlr), et c'est peut-être pour ça que je l'ai obtenue chez les pros. En tout cas, c'est vraiment incroyable et je remercie la fédération pour cette wild-card", a ensuite expliqué pour la FFT celle qui avait franchi un tour à Saint-Gaudens, dominant la Bulgare Isabella Shinikova après s'être extirpée des qualifications.


"Je n'avais jamais participé à un 60 000. J'ai fait un gros mois d'entraînement sur terre battue avant et je pense que ça a bien marché. Je me suis bien entraînée et les résultats ont suivi", confie-t-elle encore, avant de raconter ses grands débuts : "Juste avant le match, j'étais forcément stressée de jouer mon premier Roland. Je voulais bien faire. J'entame quand même bien le match, je mène 3-0 et il y a une interruption à cause de la pluie. Après, on a bien discuté avec mon coach, sur ce qu'on avait déjà un peu vu sur ces trois jeux, pour mettre la même chose en place lors de la reprise. Et c'était bien, c'était une belle bagarre." Après ce moment "vraiment incroyable", elle va défier mercredi au deuxième tour une joueuse encore mieux classée, puisqu'il s'agit de l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (139e). Pour une nouvelle surprise ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.