Open d'Australie : Djokovic attend une réponse dans les prochaines semaines

Open d'Australie : Djokovic attend une réponse dans les prochaines semaines©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 25 octobre 2022 à 10h49

Interdit d'entrer sur le territoire australien pendant trois ans, Novak Djokovic espère que la sanction sera levée pour aller disputer l'Open d'Australie, d'autant que les non-vaccinés contre le covid sont désormais autorisés à entrer dans le pays.


Après l'immense polémique de janvier 2022, qu'en sera-t-il en janvier 2023 ? Au début de cette année, Novak Djokovic, qui avait une autorisation pour entrer en Australie sans être vacciné contre le covid, a finalement été renvoyé chez lui sans pouvoir disputer le premier Grand Chelem de l'année, et a en plus été sanctionné d'une interdiction d'entrer dans le pays pendant trois ans suite à l'annulation de son visa. Neuf mois plus tard, l'Australie a désormais ouvert ses frontières aux non-vaccinés, mais le Serbe est toujours interdit d'entrer sur le territoire. Cependant, il espère bien qu'une solution soit trouvée, comme il l'a expliqué au site serbe Sportal : « Nous avons de bonnes indications, mais tout n'est pas officiel. Nous communiquons par l'intermédiaire de mes avocats en Australie, qui communiquent avec les autorités et les organisations gouvernementales qui sont responsables de mon cas. J'espère que je recevrai une réponse dans les prochaines semaines, ce qui me permettra de bien préparer le début de la saison, si la réponse est positive bien sûr. »

Djokovic : "Ce n'est pas entre mes mains"

Privé également de tous les tournois nord-américains cette année, notamment l'US Open, Novak Djokovic veut que son choix de la non-vaccination soit respecté, et espère désormais recevoir le feu vert de l'Australie. « Je n'ai jamais offensé qui que ce soit ni jamais montré un manque de respect de quelque manière que ce soit. J'ai toujours essayé de montrer qu'il est important que chacun ait le droit et la liberté de choix. Pour les choix que j'ai faits, je savais qu'il y aurait certaines conséquences comme ne pas aller en Amérique. C'était un cas différent pour l'Australie, parce que j'avais une autorisation, mais finalement ce qui s'est passé est arrivé. On connaît l'épilogue. Cette fois, j'attends à nouveau cette autorisation. C'est une bonne chose qu'ils aient maintenant ouvert les frontières pour les non-vaccinés vers l'Australie. J'ai cette interdiction d'entrer dans le pays, mais j'espère qu'elle sera levée. Je le répète, ce n'est pas entre mes mains. J'espère que les gens du gouvernement australien donneront une réponse positive, c'est tout. »

Djokovic "encore plus motivé"

Novak Djokovic a dû se contenter de dix tournois cette année (douze en comptant le Rolex Paris Masters et le Masters de Turin qui arrivent) et il espère reprendre le cours normal de sa carrière à partir de l'année prochaine, surtout en Australie, lui qui s'est déjà imposé à neuf reprises à Melbourne. « J'ai surmonté tout ce qui s'est passé et je veux vraiment jouer au tennis, poursuit le n°7 mondial. C'est ce que je sais faire de mieux. L'Australie a toujours été le pays où j'ai joué mon meilleur tennis et cela se voit dans les résultats, donc je suis toujours très motivé pour y aller. Cette fois, je suis encore plus motivé. » La balle est dans le camp des autorités australiennes...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.