ATP - Rolex Paris Masters / Nadal : "J'ai plutôt bien joué, mais..."

ATP - Rolex Paris Masters / Nadal : "J'ai plutôt bien joué, mais..."©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 03 novembre 2022 à 14h42

Rafael Nadal a été éliminé dès son premier match à Paris, mercredi soir, par l'Américain Tommy Paul.



Un petit tour et puis s'en va... Rafael Nadal n'aura pas fait long feu au Masters 1000 de Paris édition 2022. Le tournoi en salle parisien ne réussit pas à l'Espagnol depuis le début de sa carrière et la série s'est poursuivie malheureusement pour le roi de Roland-Garros, mercredi soir. Les choses avaient pourtant bien débuté pour le numéro 2 mondial, devenu papa récemment et que l'on n'a pas vu beaucoup sur les courts ces derniers mois. « Rafa » avait empoché le premier set en session de nuit contre Tommy Paul (6-3). Puis il a eu un break d'avance dans le 2eme set. Qu'il a fini par perdre au jeu décisif, comme la 3eme manche (3-6, 7-6, 6-1 pour l'Américain).

Nadal : « J'ai plutôt bien joué, mais je n'ai pas fait les bonnes choses aux bons moments »

Nadal a réfuté un quelconque problème physique en fin de match. « C'était mon premier match depuis un moment. Sur cette surface, tu ne peux pas faire d'erreur avec ton service. On est toujours prêt à trouver des excuses, mais c'est toujours la même chose à la fin : tu joues bien, tu gagnes, tu ne joues pas bien, tu perds. Aujourd'hui, si tu rassembles le tout, j'ai plutôt bien joué, mais je n'ai pas fait les bonnes choses aux bons moments. C'est tout », a confié l'homme aux 22 Grands Chelems après son revers prématuré.


Nadal sera normalement au Masters

Pour l'Espagnol, l'année 2022 qui l'a vu décrocher l'Open d'Australie et Roland-Garros doit normalement se conclure par le Masters, pour lequel il est déjà qualifié. « J'espère, a souri Rafael Nadal. Tout de suite, si on me pose la question, je pense que je vais y aller, je n'ai pas d'autre plan en tête que d'aller à Turin. S'il ne m'arrive rien jusqu'au dimanche suivant (13 novembre), je ne vois pas de raison de ne pas aller à Turin. Mon intention, c'est d'y aller, point final. Je suis excité à l'idée de jouer, même si ces derniers mois n'ont pas été parfaits pour moi, bien sûr. Je n'ai rien à perdre. Après une bonne année, aller là-bas, essayer de donner le meilleur. » Le roi de la terre battue n'aime pas trop évoluer en salle mais il a besoin de « jours sur le Tour ». « Sur les cinq derniers mois, je n'ai pas passé assez de jours sur le Tour. Je ne parle même pas de compétition sur le court, je parle d'entraînements avec les gars. C'est ce dont j'ai besoin. Si je me sens bien, arriver un peu plus tôt que d'habitude et avoir un peu plus d'entraînements. Me donner une chance d'apprécier un Masters de plus. Vous ne savez jamais quand sera le dernier, surtout à mon âge », a souligné le joueur de 36 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.