ATP - Monte-Carlo : Tsitsipas, Zverev, Dimitrov et Davidovich Fokina dans le dernier carré

ATP - Monte-Carlo : Tsitsipas, Zverev, Dimitrov et Davidovich Fokina dans le dernier carré©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 15 avril 2022 à 23h16

Alejandro Davidovich Fokina (22 ans) s'est qualifié pour sa première demi-finale en Masters 1000, à Monte-Carlo, grâce à sa victoire sur Taylor Fritz, et affrontera Grigor Dimitrov, tombeur de Hubert Hurkacz. Alexander Zverev est passé également, en battant Jannik Sinner en plus de trois heures, et il affrontera Stefanos Tsitsipas, qui a éliminé Diego Schwartzman après l'un des plus beaux matchs de l'année.



Alejandro Davidovich Fokina glisse sur le Rocher. Inarrêtable depuis son arrivée en Principauté, le jeune joueur espagnol, révélation de la semaine, a poursuivi son incroyable parcours ce vendredi en disposant en trois sets (2-6, 6-4, 6-3, 2h24 de jeu) de Taylor Fritz. Davidovich Fokina, tombeur de Novak Djokovic lors du match de reprise du numéro 1 mondial, se retrouve ainsi en demi-finales dans un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière. Face à l'Américain vainqueur du tournoi d'Indian Wells le mois dernier après avoir disposé de Rafael Nadal en finale, le natif de Malaga a pourtant eu du mal dans un premier temps à retrouver le niveau qui lui avait permis de croquer Djokovic puis de balayer David Goffin. Pendant un set et demi, Fritz, sur la lancée de son succès de la veille contre Sebastian Korda, a ainsi mené la vie dure au 46eme au classement. Ce dernier a attendu la fin du deuxième set, alors que son adversaire n'avait plus que deux jeux à marquer pour valider son billet pour une demi-finale sur cette surface qui n'est pourtant pas sa préférée, pour lâcher enfin ses coups. Et se montrer efficace. Car auparavant dans cette partie, "ADF" avait pratiquement laissé passer toutes les opportunités qui s'étaient offertes à lui pour prendre les devants. Vainqueur du deuxième set pour recoller à un set partout, le jeune Espagnol a inversé du même coup la tendance. Et Fritz, autoritaire pendant un set et demi, s'est alors mis à déjouer, peut-être alors trop juste physiquement (et même peut-être diminué, dans la mesure où il s'est plaint à deux reprises de maux de ventre dans la première manche) pour résister au tempo imprimé par Davidovich Fokina. A 3-2 en faveur de l'Américain sans break, le futur vainqueur a appuyé très sérieusement sur l'accélérateur. Et après trois jeux de suite gagnés blanc par l'Espagnol, ce dernier n'a cette fois pas laissé l'occasion de porter l'estocade. Le joueur au catogan est dans la forme de sa vie. Grigor Dimitrov est prévenu.

Deuxième demie à Monte-Carlo pour Dimitrov

Le Bulgare sera en effet l'adversaire de l'Espagnol pour une place en finale, après sa victoire en trois sets sur Hubert Hurkacz. Le n°29 mondial disputait son quatrième quart de la saison, face au Polonais, n°14 mondial, et il l'a battu sur le score de 6-4, 3-6, 7-6 au terme d'un match sur une surface qui n'est pas forcément leur préférée. Dimitrov, déjà vainqueur de leur première confrontation, à l'automne dernier à Indian Wells, a empoché le premier set en réussissant le break sur sa seule occasion de la manche, à 1-1, et il n'a perdu que trois points sur sa mise en jeu. Mais le scénario s'est inversé dans la deuxième manche, où le Polonais a breaké à 3-2, sur sa deuxième occasion de la manche, et il n'a perdu que six points sur son service. Il a donc fallu disputer un troisième set, et cette fois les deux joueurs ont été moins souverains au service, avec deux breaks concédés de chaque côté. A 6-5 en faveur de Dimitrov, le Bulgare s'est même procuré deux balles de match sur la mise en jeu du Polonais, mais les a manquées. Au tie-break, le n°29 mondial n'est en revanche pas passé à côté, et l'a remporté 7-2 pour rallier sa deuxième demi-finale à Monte-Carlo, après 2018 où Rafael Nadal lui avait barré la route. Davidovich Fokina a remporté la seule confrontation face à Dimitrov, l'an passé sur la terre de Rome.

Zverev gagne un combat de plus de trois heures

Lui aussi sera présent en demi-finale à Monte-Carlo pour la deuxième fois de sa carrière, après 2018. Il s'agit d'Alexander Zverev ! Le n°3 mondial et tête de série n°2 a dû s'arracher, mais il a fini par éliminer Jannik Sinner au terme d'un match de 3h04 remporté 5-7, 6-3, 7-6 ! Même si c'est l'Italien qui a montré le plus de choses dans cette rencontre, l'Allemand s'est montré très solide, notamment dans le tie-break, et le voilà dans le dernier carré. La première manche a donné le ton de la partie, avec une durée de 53 minutes. Zverev (qui avait battu Sinner deux fois sur trois par le passé) a le mieux débuté en menant 4-1 avec seulement un point perdu sur son service, mais Sinner est revenu à 4-4. A 5-5, l'Italien a réussi le break après un jeu très long et a conclu sur son service par un jeu blanc. Breaké en début de deuxième set, Zverev est parvenu à égaliser de suite (2-2), et après s'être fait masser la cuisse droite à 3-2, il a enchaîné avec un nouveau break à 4-3 et a égalisé à une manche partout. Dans le troisième set, à deux reprises le n°3 mondial a compté un break d'avance (2-1 ; 4-3), et il a même servi pour le match à 5-4, mais Sinner s'est une nouvelle fois arraché pour débreaker (5-5), puis a sauvé une balle de 6-5, et tout s'est donc joué au tie-break. Un jeu décisif où les deux joueurs se sont rendu coup pour coup, avec quelques points exceptionnels qui ont enflammé le public alors qu'on atteignait les trois heures de jeu, mais aussi quelques fautes directes, et Zverev a fini par le remporter 7-5. Il va désormais falloir récupérer de cette bataille, avant d'affronter Stefanos Tsitsipas.

Les montagnes russes de Tsitsipas 

Le tennis est un sport pas toujours facile à expliquer, et la rencontre entre Stefanos Tsitsipas et Diego Schwartzman en a peut-être été le plus bel exemple de cette saison. Le Grec et l'Argentin sont passés par toutes les émotions possibles, et c'est le tenant du titre qui a fini par décrocher son billet, à près de 23h00, en l'emportant 6-2, 6-7, 6-4 après 2h44 de jeu. La quatrième rencontre entre les deux hommes (2-1 pour l'Argentin avant ce match) a été complètement folle ! Après un peu plus d'une heure de jeu, Tsitsipas menait 6-2, 5-2, après avoir complètement déroulé dans la première manche (break à 1-0, 3-0 et 5-2) et dans le début du deuxième (break à 2-1) face à un Schwartzman déboussolé. Mais alors que l'Argentin est revenu à 3-5 sur un jeu blanc, le Grec s'est fait breaker blanc sur un jeu de service complètement raté (4-5). Porté par le public qui chantait son prénom, "Diego" a égalisé à 6-6 et dans la foulée, et a remporté le tie-break 7-3. Sur sa lancée, le n°16 mondial a signé deux breaks, face à un Tsitsipas à l'envers, pénalisé d'une faute de pied et d'un avertissement pour coaching, et a mené 4-0. Mais alors que l'Argentin semblait se diriger vers la qualification, c'est lui qui a perdu le fil et est retombé dans ses travers du début de match, permettant à son adversaire de revenir à 4-4, puis de breaker une fois de plus. A 5-4 en sa faveur, Tsitsipas a sauvé une balle de débreak, s'est procuré une balle de match sur un magnifique plongeon, l'a manquée suite à une faute en coup droit, avant de convertir la deuxième après un rallye exceptionnel ! Quel match ! Stefanos Tsitsipas pouvait embrasser la terre battue après sa victoire, il sera bien en demi-finale pour la deuxième fois de sa carrière à Monte-Carlo, face à un Zverev qu'il a déjà battu six fois sur neuf, dont deux fois sur terre.



(Avec A.C.)

MONTE-CARLO (Monaco, Masters 1000, terre battue, 5 415 410€)
Tenant du titre : Stefanos Tsitsipas (GRE)

Demi-finales
Davidovich Fokina (ESP) - Dimitrov (BUL)
Tsitsipas (GRE, n°3) - Zverev (ALL, n°2)

Quarts de finale
Davidovich Fokina (ESP) bat Fritz (USA, n°10) : 2-6, 6-4, 6-3
Dimitrov (BUL) bat Hurkacz (POL, n°11) : 6-4, 3-6, 7-6 (2)
Tsitsipas (GRE, n°3) bat Schwartzman (ARG, n°12) : 6-2, 6-7 (3), 6-4
Zverev (ALL, n°2) bat Sinner (ITA, n°9) : 7-5, 6-3, 7-6 (5)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.