ATP : Un tremblement terre en plein match à Acapulco

ATP : Un tremblement terre en plein match à Acapulco©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 20 mars 2021 à 11h49

La demi-finale du tournoi d'Acapulco qui opposait ce vendredi Alexander Zverev à Dominik Koepfer a été perturbée par un drôle d'évènement. Un tremblement de terre a été ressenti pendant un échange entre les deux joueurs allemands.



Même si Alexander Zverev et Dominik Koepfer ne sont pas les plus grands cogneurs du circuit ATP, le court central d'Acapulco a tremblé pendant un échange entre les deux hommes. Ce vendredi, un séisme a été enregistré pendant que les deux Allemands jouaient le premier jeu de la deuxième manche de leur match. Si l'épicentre de ce tremblement de terre d'une magnitude de 5,9 sur l'échelle de Richter se situait dans la localité de San Marcos, à 60 kilomètres d'Acapulco, la secousse a été ressentie durant la demi-finale de l'ATP 500 organisé au Mexique. La caméra qui diffusait la rencontre a notamment tremblé. Dans un premier temps, ni les tennismen sur le court, ni les spectateurs dans les tribunes n'ont réagi. A la fin du point, les deux joueurs, interloqués, se sont regardés.


Cet événement surprenant n'a pas empêché Alexander Zverev de s'imposer facilement face à son compatriote pour atteindre la finale où il défiera Stefanos Tsitsipas. A l'issue de la rencontre, l'Allemand est revenu sur cet évènement en conférence de presse dans des propos rapportés par Reuters. "Je n'ai pas compris ce qu'il se passait. Dominik non plus. On a juste entendu la foule et vu que les lumières avaient un peu bougé. Je pense que les spectateurs ont plus ressenti le séisme que nous. On courait sur le court quand c'est arrivé. On n'a pas senti grand chose. J'espère que tout le monde va bien dans la zone proche de l'épicentre", a réagi celui qui a avoué avoir déjà ressenti une secousse lors d'un entraînement l'an passé lors du même tournoi. Si la terre a tremblé, ce n'est pas le cas d'Alexander Zverev qui a assumé son statut de tête de série numéro 2 pour s'offrir une chance de succéder à Rafael Nadal au palmarès du tournoi mexicain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.