ATP - Umag : Alcaraz se qualifie sans difficulté pour les demi-finales

ATP - Umag : Alcaraz se qualifie sans difficulté pour les demi-finales©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 29 juillet 2022 à 21h59

Au terme d'un match qu'il aura maîtrisé, Carlos Alcaraz a pris le meilleur sur Facundo Bagnis en deux manches et rejoint le dernier carré du tournoi ATP d'Umag, dont il est le tenant du titre.



Carlos Alcaraz entend bien récidiver à Umag. Un an après avoir ouvert son palmarès sur la terre battue croate, le numéro 5 mondial s'est qualifié quasiment sans trembler pour le dernier carré grâce à un succès sur Facundo Bagnis. Dès le premier jeu, l'Espagnol a imposé son rythme à l'Argentin, qui n'a absolument pas pu suivre. Avec trois de ses six balles de break converties, Carlos Alcaraz a connu une première manche à sens unique et n'a pas laissé le moindre jeu à l'infortuné Facundo Bagnis, qui n'a pu inscrire que cinq points lors des jeux de service de son adversaire. En un peu moins d'une demi-heure, la tête de série numéro 1 à Umag a fait un pas de géant vers les demi-finales et ce, sans être mis une seule fois en difficulté par le 120eme joueur au classement ATP.

Alcaraz au milieu des Italiens en demi-finales

Un ascendant que Carlos Alcaraz n'a pas mis beaucoup de temps à confirmer. En effet, comme à l'entame de la première manche, l'Espagnol a pris le service de son adversaire dès le premier jeu. Toutefois, Facundo Bagnis a haussé son niveau de jeu et n'a pas laissé le numéro 5 mondial poursuivre son cavalier seul. Ecartant deux balles de double break, l'Argentin a tenu son service et les débats se sont alors équilibrés. Toutefois, Facundo Bagnis n'a pas eu la moindre occasion de revenir à hauteur de son adversaire jusqu'au dixième jeu. Servant alors pour le gain du match, Carlos Alcaraz a connu un moment d'absence et a alors concédé à l'Argentin sa première et seule occasion de prendre son service. Néanmoins, l'Espagnol l'a immédiatement écartée avant de sceller le sort de la rencontre à sa deuxième balle de match (6-0, 6-4 en 1h24'). Un succès qui lui permet de rejoindre les Italiens Giulio Zeppieri, Jannik Sinner et Franco Agamenone dans le dernier carré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.