ATP : Querrey aurait eu peur d'être séparé de son enfant

ATP : Querrey aurait eu peur d'être séparé de son enfant©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 16 octobre 2020 à 21h40

Auprès d'Eurosport Russie, le directeur du tournoi de Saint-Pétersbourg a expliqué que Sam Querrey aurait fui la Russie, après son test positif au coronavirus, par peur d'être séparé de son bébé de huit mois.

Le feuilleton Querrey continue. En effet, engagé dans le tournoi de Saint-Pétersbourg, le joueur américain avait dû se retirer, après un test positif au coronavirus. Son épouse ainsi que son bébé, âgé d'à peine huit mois, ont également été contaminés. Mais au lieu de rester en Russie, où il aurait dû respecter une quarantaine de 14 jours au sein de son hôtel et où il risquait visiblement même une hospitalisation suite à la visite d'un médecin, le tennisman avait préféré prendre la fuite à bord d'un jet privé, en compagnie de sa famille. Cet incident a été pris très au sérieux par l'ATP, qui a mis en place un protocole sanitaire plutôt strict, en cette période de pandémie de coronavirus, et le tennisman risquerait même une lourde sanction. Ce vendredi, auprès d'Eurosport Russie, le directeur du tournoi de Saint-Pétersbourg, à savoir Alexander Medvedev, a tenté de désamorcer la situation, en prenant la défense de Sam Querrey. Selon lui, le joueur a eu peur d'être séparé de son bébé.

« On lui a même proposé la visite d'un pédiatre pour son enfant »

Le directeur du tournoi ATP 500 a ainsi notamment expliqué : « Je ne comprends pas pourquoi il a décidé de fuir. Pour une raison qui m'échappe, il a pensé qu'il serait séparé de son fils lors de son éventuelle admission à l'hôpital. Pourquoi ? Nous avions déjà préparé un appartement dans le centre de Saint-Pétersbourg pour eux. Ils y auraient vécu confortablement pendant deux semaines. On lui a même proposé la visite d'un pédiatre pour son enfant. » Medvedev semble ainsi voulu croire qu'il ne s'agit que d'un malentendu, lui qui a même tenu à rappeler le protocole sanitaire en vigueur pendant son tournoi : « Nous suivons strictement les recommandations de l'ATP et des autorités russes. Les joueurs logent dans un hôtel Four Seasons et y mangent. Une « bulle » a été mise en place de manière à ce qu'ils ne puissent pas quitter l'hôtel, même s'il fait beau et que le temps donne envie de se promener. Les joueurs comprennent ces mesures. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.