ATP : Nadal n°1 mondial ? Moya calme le jeu

ATP : Nadal n°1 mondial ? Moya calme le jeu©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 24 août 2022 à 15h41

Rafael Nadal sera mécaniquement n°1 mondial en cas de victoire à l'US Open dans un peu plus de deux semaines, ce qui serait une première pour lui depuis le 2 février 2020. Mais on comprend bien que la vraie quête est ailleurs.



Carlos Moya l'assure, "la place de n°1 mondial n'est pas l'objectif principal de Rafael Nadal" (dans un entretien accordé à Tennisactu.net) : "Ce qu'il veut, c'est être en bonne santé et compétitif afin de gagner d'autres tournois du Grand Chelem. Mais il ne va pas lâcher. S'il gagne l'US Open, il en sera proche." L'Espagnol fait partie des cinq prétendants à cette place du roi du monde à la sortie de l'ultime levée du Grand Chelem de la saison. Et mieux que ce qu'anticipe son entraîneur, il sera assuré de redevenir n°1 au classement ATP en cas de titre à Flushing Meadows, et il peut surtout espérer que Daniil Medvedev ne réussisse pas un aussi bon parcours que l'an dernier. Car si le Russe n'atteint pas la finale, "Rafa" pourra se contenter d'un quart de finale - et d'une demie s'il perd en finale.

En cas de 23eme titre du Grand Chelem, il reprendrait aussi deux longueurs d'avance sur Novak Djokovic dans cette incroyable course au record de couronnes majeures (et trois sur Roger Federer). Carlos Moya, vainqueur de Roland-Garros en 1998, s'enthousiasme par avance de la présence attendue à la Laver Cup de son illustre élève ainsi que de "Djoko" et "Rodgeur" mais aussi Andy Murray : "Je ne sais pas si on reverra ça ensuite... Roger Federer nous manque, il a été opéré du genou donc je ne sais pas combien de fois on pourra le revoir. Ils nous manqueront tous à l'avenir, alors profitons tant qu'ils sont encore là." Un mot d'ordre déjà intégré par la majorité des fans de tennis, même si deux de ces papys continuent de faire bien plus que de la résistance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.