ATP - Majorque : Bonzi solide et en demi-finales pour la deuxième fois de sa carrière

ATP - Majorque : Bonzi solide et en demi-finales pour la deuxième fois de sa carrière©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 23 juin 2022 à 14h42

Pour ses retrouvailles avec Daniel Altmaier, jeudi en quarts de finale à Majorque, Benjamin Bonzi a de nouveau nettement dominé l'Allemand (6-3, 6-4). Le Gardois disputera vendredi contre Stefanos Tsitsipas ou Marcos Giron sa deuxième demi-finale sur le circuit.


Benjamin Bonzi a de la suite dans les idées. Le 23 juin dernier, le Gardois avait disposé aisément de Daniel Altmaier (6-4, 6-3 en 1h13), à l'époque pour se qualifier pour le troisième tour des qualifications de Wimbledon (parvenu dans le tableau principal, au 2eme tour, il avait buté ensuite sur Marin Cilic). Jeudi, le hasard du tirage au sort et du tableau du tournoi de Majorque avaient de nouveau placé Bonzi et l'Allemand face à face, pile un an plus tard. Bonzi l'a de nouveau emporté facilement et presque sur le même score (6-3, 6-4, 1h16 de jeu) au même titre qu'il a uniquement laissé traîné sept jeux en route de nouveau pour une victoire obtenue en trois minutes de plus que sur le gazon de Wimbledon. Voilà pour le chapitre anecdotes et statistiques. Car ce qu'il faut surtout retenir, c'est que le numéro 2 français depuis lundi (virtuellement 46eme au classement, il se rapprochera encore davantage de Gaël Monfils lundi prochain) disputera vendredi grâce à ce cinquième succès sur herbe depuis le début de la saison sur gazon (il avait dû déclarer forfait pour son quart de finale contre Otte à Stuttgart) sa deuxième demi-finale sur le circuit après Marseille en février dernier. Sur ses terres, le protégé de Lionel Zimbler, 56eme mondial avant le début du tournoi (en cas de victoire, il peut espérer grimper aux alentours de la 34eme place à l'ATP), avait buté (en trois sets) sur Andrey Rublev sans avoir à rougir.

Retrouvailles avec Tsitsipas en vue ?



Cette fois, Bonzi est loin de la ville où il réside (à Aix-en-Provence très exactement) et cela ne l'empêche pas de briller (ses détracteurs l'avaient longtemps considéré comme un joueur uniquement capable de performer chez lui ou dans les tournois Challenger). Avec peut-être en perspective pour le tombeur de Denis Shapovalov au tour précédent le remake de son premier tour à Halle la semaine dernière. Là aussi en dépit d'une très belle prestation (et résistance) contre Stefanos Tsitsipas, balayé 6-1 dans le deuxième set par le dernier appelé en Coupe Davis, "La Bonze" avait cédé en trois sets contre le numéro 6 mondial (7-6, 1-6, 6-3). "C'est vraiment une bonne semaine pour moi. J'ai joué Steph la semaine dernière, je connais Marcos (Giron) également, ce sera à moi de trouver la bonne stratégie pour m'imposer", a confié Bonzi après sa victoire. Le champion de France en titre par équipes avec le Stade toulousain, qui peut compter à Majorque sur le soutien de quelques supporters français, semblait tout particulièrement content de son match. "J'ai très bien servi et j'ai également été très bon sur les balles de break que j'ai eues à jouer." A 26 ans, Benjamin Bonzi n'est plus qu'à une victoire de sa première finale sur le circuit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.