ATP : Le tennis français à l'aube d'une triste statistique

ATP : Le tennis français à l'aube d'une triste statistique©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 15 juin 2022 à 20h35

L'élimination d'Ugo Humbert à Halle ce mercredi va entraîner une triste conséquence pour le tennis français.



Le tennis français est en difficulté depuis plusieurs années, c'est un fait avéré. Il y a eu un peu de mieux lors du dernier Roland-Garros avec de belles surprises concoctées notamment par Diane Parry, Leolia Jeanjean chez les femmes et la présence de Hugo Gaston au 3eme tour. Mais cela fait peu et le trou générationnel est latent alors qu'on ne reverra plus Jo-Wilfried Tsonga, qui vient de disputer son ultime match aux Internationaux de France, et que Gilles Simon prendra sa retraite en fin d'année. Les deux autres « mousquetaires » Gaël Monfils et Richard Gasquet n'ont pas encore prévu de retraite mais cela viendra forcément ces prochaines années.

Triste première depuis 2005

Absent à Roland-Garros, Monfils demeure le numéro 1 français et cela risque de durer. Actuellement 24eme joueur mondial au classement ATP, « La Monf », qui sera prochainement papa (comme Rafael Nadal), sera même le seul représentant tricolore dans le Top 50 la semaine prochaine... Cette triste marque va en effet être atteinte lors de la publication prochaine du nouveau classement, lundi. Cette situation sera la conséquence de l'élimination d'Ugo Humbert en 8emes de finale au tournoi de Halle, mercredi contre Hubert Hurkacz. Une épreuve dont le Français était tenant du titre...


L'année dernière, Humbert, classé alors 31eme, avait signé la plus belle performance de sa carrière en allant jusqu'au bout sur le gazon allemand en éliminant successivement Sam Querrey, Alexander Zverev, Sebastian Korda, Felix Auger-Aliassime et Andrey Rublev, alors 7eme joueur mondial. Le Messin va du coup perdre les 500 points de son sacre et plonger au classement. Actuellement 50eme, Humbert devrait apparaitre aux alentours du 119eme rang, lundi prochain. Pour la première fois depuis le 13 février 2005, soit plus de 17 ans, il n'y aura donc qu'un seul Français dans le Top 50 du classement ATP. A cette époque, Sébastien Grosjean apparaissait au 28eme rang, Michaël Llodra était 51eme et Fabrice Santoro 52eme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.