ATP - Gstaad : Une demi-finale Thiem-Berrettini au programme

ATP - Gstaad : Une demi-finale Thiem-Berrettini au programme©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 22 juillet 2022 à 15h42

Alors que Dominic Thiem a pris le meilleur sur Juan Pablo Varillas, Matteo Berrettini a eu besoin de trois manches pour se défaire de Pedro Martinez et rejoindre l'Autrichien en demi-finale à Gstaad.



Dominic Thiem poursuit son retour au plus haut niveau. Pour la première fois depuis sa reprise en mars dernier, l'Autrichien s'est qualifié pour le dernier carré d'un tournoi. En effet, celui qui pointe au 274eme rang mondial a pris le meilleur sur Juan Pablo Varillas pour rallier les demi-finales du tournoi ATP de Gstaad. Dominic Thiem a pris d'entrée les commandes de la rencontre, breakant le qualifié péruvien dès le troisième jeu. Après avoir manqué une occasion de double break, l'ancien finaliste en Grand Chelem a atteint son but afin de mener cinq jeux à deux. Toutefois, au moment de servir pour le gain du set, l'Autrichien a vacillé et laissé son adversaire effacer un de ses deux jeux de service de retard. Serrant le jeu et malgré une balle de débreak contre lui, Dominic Thiem a su conclure ce premier set dès que l'opportunité s'est présentée. Un ascendant que le 274eme mondial a confirmé dès l'entame de la deuxième manche en prenant le service de Juan Pablo Varillas. Ce dernier, dans l'incapacité de mettre en difficulté son adversaire, a tenu bon mais cédé une nouvelle fois son engagement, se retrouvant mené cinq jeux à un. A l'orgueil, le 115eme mondial a effacé un de ses deux breaks de retard. Toutefois, Dominic Thiem a trouvé les solutions pour sceller le sort du match sur le service de son adversaire (6-4, 6-3 en 1h47').

Berrettini a fait respecter la hiérarchie

Pour une place en finale, Dominic Thiem aura fort à faire. Tête de série numéro 2 dans la station suisse, Matteo Berrettini a eu besoin de trois manches pour écarter Pedro Martinez. En effet, l'Espagnol a su prendre le meilleur départ avec le break dès le quatrième jeu. Un avantage que la tête de série numéro 5 du tournoi a su conserver jalousement, n'ayant qu'une seule balle de break à sauver juste avant de convertir sa quatrième balle de set. Pedro Martinez a alors eu deux opportunités de prendre le service de Matteo Berrettini dès le premier jeu de la deuxième manche mais le 52eme mondial a manqué de réussite. A partir de là, les deux joueurs se sont neutralisés, avec notamment six des onze jeux suivants conclus blancs. L'Espagnol a démarré tambour battant le tiebreak avec cinq des six premiers points remportés. Mais, alignant six échanges gagnés, Matteo Berrettini a inversé la tendance et égalisé à un set partout. Sur sa lancée, le 15eme joueur mondial a remporté les quatre premiers jeu de la dernière manche. Un ascendant qui s'est avéré définitif, l'Italien concluant la rencontre sur l'engagement de son adversaire (3-6, 7-6, 6-1 en 2h18').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.