Le jour où tout a failli s'arrêter pour Novak Djokovic

Le jour où tout a failli s'arrêter pour Novak Djokovic©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 28 octobre 2018 à 16h46

Après sa blessure et son opération au coude en février dernier, Novak Djokovic a pensé à arrêter la compétition, rapporte Le Journal du dimanche.

Revenu sur les cours en juillet dernier, Novak Djokovic aurait pu tout arrêter après son opération au coude. C'est ce qu'explique le Journal du dimanche, citant des propos du joueur tenus à la télévision serbe. Peu avant ses 31 ans en mars dernier, Novak Djokovic s'est remis en question, un mois seulement après son opération : "Je me suis assis avec mon clan et je leur ai dit que je ne voulais pas continuer à jouer au tennis. Ça les a choqués". Si le joueur n'était alors pas sûr d'en être capable, il affirme qu'il n'a "pas honte de l'avoir dit".



Mais, en tant que champion, Novak Djokovic était conscient qu'il pouvait encore réaliser de grandes choses : "Une partie de moi savait que je regagnerais des Grands Chelems et serais à nouveau en position de devenir n°1". Le retour de son coach historique Marian Vajda, comme le rappelle Le Journal du dimanche, l'a aidé à retrouver les sommets de la compétition.

Une renaissance qui doit inquiéter l'actuel numéro un mondial Rafael Nadal, car "beaucoup avaient enterré Djokovic et, il y a un an, c'est vrai qu'il semblait ailleurs. Mais là, il a retrouvé l'allant d'un jeune premier", confie à l'hebdomadaire Guy Forget, directeur du tournoi. Un duel au sommet aura peut-être lieu sur terre battue en juin prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.