Voile : L'équipage français bat le record de vitesse en SailGP

Voile : L'équipage français bat le record de vitesse en SailGP©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 11 septembre 2022 à 11h55

Au cours de la première journée de l'étape française de SailGP, la formation française a fait très fort, samedi à Saint-Tropez.



Après les trois premières régates de SailGP, qui réunit neuf bateaux volants ultra rapides, disputées samedi à Saint-Tropez, l'équipe de France occupe la 4eme position de l'épreuve. La formation menée par Quentin Delapierre affiche 19 points à mi-parcours en ayant pris 9 points grâce à une 2eme place lors de la dernière course du jour. L'équipage français, 2eme à Copenhague il y a trois semaines, reste dans le coup pour décrocher la timbale mais il a surtout marqué les esprits en s'adjugeant un sacré record.

L'équipe française flashée à 99,94 km/h !

Il a tout simplement enregistré la plus belle pointe de vitesse de toute l'histoire de Sail GP. Alors que le vent soufflait entre 20 et 30 nœuds, les Bleus ont été chronométrés à 53,96 nœuds, soit 99,94 km/h ! L'équipage de Quentin Delapierre a ainsi effacé des tablettes les 98,26 km/h établis par l'équipage britannique, piloté par Ben Ainslie, quadruple champion olympique de voile. A noter que le record de vitesse absolu en voile (sur 500 m), est détenu depuis 2012 par l'Australien Paul Larsen, sur le multicoque Vestas Sailrocket 2, avec une vitesse de 121,06 km/h (65,45 noeuds).


« Je n'en reviens pas trop, a lâché Quentin Delapierre. Il y avait par moments 30 noeuds, on naviguait souvent au-dessus de 50 noeuds. Le SailGP repousse une fois de plus les limites de la voile internationale. J'aurais bien aimé atteindre 100 km/h. On sent beaucoup de choses à partir de 95 km/h, le bateau commence à trembler, on appelle cela la cavitation. Alors le foil se met à descendre tout doucement, si on touche l'eau un peu vite, on se retourne. Ça tremble tellement qu'on a peur que le bateau se disloque. » Delapierre était présent aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 en catamaran Nacra avec Manon Audinet, également à bord samedi au poste de stratégiste. Au classement général, les Néo-Zélandais de Peter Burning sont devant avec 27 points devant les Etats-Unis de Jimmy Sithill (25 points) et l'Australie de Tom Slingsby (20 points). Les trois dernières régates et la course finale sont programmées dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.