Biathlon - Individuel d'Östersund (F) : Vittozzi ouvre le bal, les Bleues se ratent

Biathlon - Individuel d'Östersund (F) : Vittozzi ouvre le bal, les Bleues se ratent©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le dimanche 26 novembre 2023 à 13h07

Lisa Vittozzi a remporté dimanche l'individuel femmes d'Östersund, première épreuve individuelle de la saison. L'Italienne l'a emporté pour un... dixième aux dépens de l'Allemande Franziska Preuss. Vanessa Voigt, autre Allemande, complète le podium. Les Françaises sont passées au travers.


Lisa Vittozzi ouvre le bal. Dimanche, l'Italienne a remporté l'individuel femmes d'Östersund (Suède), première course individuelle de la saison au lendemain des deux relais dont le mixte, remporté par le quatuor français. Vittozzi, qui avait décroché la saison dernière le petit globe de l'individuel - ce qui lui valait de porter le dossard rouge ce dimanche - a devancé deux Allemandes : Franziska Preuss et Vanessa Voigt. La première, auteur d'un sans-faute au même titre que sa compatriote, a été tout près d'arracher la victoire et de priver l'Italienne, qui a commis une erreur au tir (19 sur 20) mais s'est montré rapide sur les skis, de ce premier succès de la saison. Preuss a tout donné pour couper la ligne plus vite que sa rivale. Elle échoue à l'arrivée pour... un dixième. Une lutte pour la gagne à laquelle les Françaises ne se sont jamais mêlées lors de cet individuel. Justine Braisaz-Bouchet, avec quatre fautes au tir, termine première Tricolore, à la 21eme place. C'est dire comme les Bleues sont passées au travers. Julia Simon notamment a complètement raté sa course (16 sur 20). La tenante du titre, 31eme, en est quitte pour céder d'entrer son dossard jaune (à Vittozzi), avec déjà le moral dans les chaussettes.

Braisaz-Bouchet : "Piégée sur quelque chose que je connais très bien"

"Je suis passé à côté mais je n'ai pas réussi à terminer le boulot. C'était long mentalement, je suis resté concentrée jusqu'à la 16eme balle et après, ce n'est pas bon. Je me suis sorti toute seule. Je n'étais pas en grande forme sur les skis, mais il y aurait eu de quoi faire une belle perf'. Là, je vais sortir du Top 30, donc ça fait mal. Je suis cuite mentalement, il manque cette capacité à aller chercher la perfection et cette exigence", s'inquiétait Simon, 3eme la veille du relais simple aux côtés de Fabien Claude. Braisaz-Bouchet s'étonnait, quant à elle au micro de La Chaîne L'Equipe, de s'être fait surprendre comme une débutante, elle qui ne manque pourtant pas d'expérience. "Je n'ai pas su réagir correctement sur le dernier debout, le dernier tir de la course. Je me suis fait piéger sur quelque chose que je connais très bien en plus, qui est de vouloir tout contrôler mais d'être trop dans ses pensées et de manquer d'action. Ce sont des pièges que je suis censée connaître. C'est dommage, car les deux tiers étaient très bons et c'était une opportunité". Une première à oublier pour les Françaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.