"La Montagne" de Game of Thrones remporte son premier combat

"La Montagne" de Game of Thrones remporte son premier combat©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 21 septembre 2021 à 14h39

Après deux exhibitions, Hafthor Bjornsson, qui jouait le rôle de "La Montagne" dans la série Game of Thrones, a remporté son tout premier combat de boxe samedi à Dubaï.



Il devait faire ses grands débuts officiels sur un ring contre son grand rival Eddie Hall. Mais le Britannique, lui aussi ancien lauréat du concours de l'homme le plus fort du monde, a dû déclarer forfait. Et Hafthor Bjornsson a donc dû se rabattre sur un autre adversaire samedi pour son premier combat de boxe professionnel, après deux exhibitions depuis le début de l'année. Le colosse islandais de 32 ans, qui a perdu beaucoup de poids depuis qu'il jouait le rôle de "La Montagne" dans la série Game of Thrones, s'est imposé par arrêt de l'arbitre au premier round face au Canadien Devon Larratt (46 ans), novice en boxe et spécialiste de bras de fer, une discipline dans laquelle il a été sacré champion du monde à plusieurs reprises.

Chambré par son rival

Mais ce dernier n'a eu que cinq semaines pour se préparer à ce combat, après la blessure au biceps de Hall. Et si celui qui est considéré comme l'un des plus grands champions de bras de fer de l'histoire est allé s'entraîner au fameux Tristar Gym de Montréal sous les ordres de Firas Zahabi, l'ancien coach de la légende du MMA Georges St-Pierre, cela n'a visiblement pas suffi. Il reconnaissait lui-même que sa boxe était "horrible" avant son affrontement contre Bjornsson samedi soir à Dubaï. Très agressif, l'Islandais a rapidement fait reculer son adversaire, et l'arbitre n'a pas tardé à mettre fin à cette parodie de combat. Et alors que Bjornsson a de nouveau défié Hall à l'issue de sa victoire, son rival n'a pas manqué de l'égratigner sur les réseaux sociaux. "Bravo à Thor pour avoir battu un vieil homme qui avait eu cinq semaines d'entraînement. Formidable", a-t-il ainsi écrit, chambreur, sur Facebook.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.