XV de France : Les mots bleus du jour

XV de France : Les mots bleus du jour©Media365

Rédaction Sport365, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 19h36

Découvrez les déclarations des joueurs de l'équipe de France présents en conférence de presse ce jeudi, à neuf jours du coup d'envoi du Tournoi des 6 Nations, en Italie.



Gaël Fickou (centre ou ailier) :
« Virimi (Vakatawa) est un joueur incroyable, tout le monde le sait. A ce poste-là, c'est peut-être l'un des meilleurs joueurs au monde. Bien sûr qu'il va nous manquer, mais on a de la ressource, on a des supers joueurs derrière, qui ont énormément de talent. Son absence sera palliée par des très bons joueurs, qui le montrent tous les jours en championnat et sont beaucoup plus jeunes que Virimi. Ça va être un gros manque pour nous, car c'est un facteur X qui peut faire de grosses différences. A nous de savoir s'adapter. C'est aussi la force du XV de France, aujourd'hui à tous les postes il y a six mecs de très haut niveau qui peuvent combler une absence comme celle de Virimi, même si elle sera grande, on en a conscience. »

Pierre-Louis Barassi (centre) :
« Je suis super heureux de faire mon retour avec ce groupe, super excité. Ce n'est que du bonheur. Il faut continuer à travailler et combler l'absence de Virimi. Je dois juste penser à rester moi-même, être le joueur que je suis, ne pas essayer d'en faire trop. On est quatre à ce poste. Le rugby, c'est avant tout un sport collectif. J'essaye de rentrer un peu plus dans ce projet, ce groupe, continuer à apprendre tous les mouvements, connaitre un peu mieux les mecs avec qui je joue. Je vais donner tout ce que j'ai pour le XV, et on verra ce qu'il se passe. »

Dylan Cretin (troisième ligne) :
« L'arrivée de Jérôme Garcès (ancien arbitre international, ndlr) au sein du staff est un point hyper important lors des entraînements, notamment à haute intensité, où il peut nous faire des retours directement après les actions, sur ce qu'on a bien fait, mal fait, ce qu'on pourrait améliorer. On a aussi revu des matchs, avec les décisions où on pouvait faire mieux, travailler avec les arbitres et pas contre. C'est un point hyper important sur les matchs internationaux, car ce sont des détails qui font gagner. C'est cool d'avoir un feedback direct avec lui. Ça nous aide vachement. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.