Tournoi des 6 Nations : Le gouvernement accordera des dérogations

Tournoi des 6 Nations : Le gouvernement accordera des dérogations©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 21h01

Selon les informations de L'Equipe et de RMC, le gouvernement français accordera des dérogations aux joueurs gallois et écossais, mais aussi aux Bleus, pour ne pas effectuer de quarantaine en entrant sur le territoire.



Selon les nouvelles règles gouvernementales pour tenter d'enrayer la pandémie de coronavirus, les personnes entrant en France doivent présenter un test négatif de moins de 72 heures et respecter une quarantaine d'une semaine. Le Tournoi des 6 Nations, qui débutera dans neuf jours, était donc menacé, puisque les équipes venant affronter la France (l'Ecosse le 28 février et le pays de Galles le 20 mars) n'auraient pas pu respecter ces consignes, tout comme les joueurs du XV de France, qui vont faire des allers-retours entre l'Hexagone, l'Italie (6 février), l'Irlande (14 février) et l'Angleterre (13 mars) tout au long du Tournoi. Mais selon les informations de L'Equipe et de RMC, le gouvernement va accorder des dérogations à ces équipes pour pouvoir entrer en France sans respecter les sept jours de quarantaine, après avoir étudié les protocoles très stricts mis en place par le Comité des 6 Nations et la Fédération française de rugby. "Nous sommes satisfaits de la décision gouvernementale. Nous sommes ravis pour nos joueurs, notre staff et nos fans. Nous avons montré à l'automne que la bulle sanitaire fonctionnait bien", s'est réjoui le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte au micro de RMC.

Le Tournoi pourra-t-il se terminer ?

Cependant, ces dérogations ne concerneront que le début du Tournoi, et elles pourront être retirées si la pandémie de coronavirus s'aggrave en France ou dans les autres pays concernés par la compétition. Le Tournoi, sauf catastrophe, va donc bien pouvoir commencer, mais nul ne sait s'il pourra se terminer comme prévu fin mars, ce qui conduirait à une situation identique à celle de l'an passé, où plusieurs matchs avaient dû se dérouler en mars. Rappelons que ce jeudi, la Ligue nationale de rugby et la Fédération française ont trouvé un accord (qui devrait être scellé d'ici samedi) afin que le groupe France soit réduit à 31 joueurs pendant tout le Tournoi, ne bougeant qu'en cas de blessure ou de méforme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.